Partagez | 
 

 Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Ven 16 Aoû - 22:26


Colleen Oona Murray
Identity, please.
Nom : Murray. + Prénom(s) : Colleen Oona. + Âge : 30 ans. + Origines : Britannique. + Statut Civil : Célibataire. + Occupation : Elle s'occupe tant bien que mal, et lorsqu'elle se sent vraiment seule, elle fume. Elle aime lire, ça fait passer le temps. Lorsqu'elle sort, elle va au cinéma, mais le plus souvent, elle rejoint ses rares amis au bar, pour boire un coup. Elle est très nostalgique du temps où elle pouvait espérer avoir un enfant, et lorsqu'une femme enceinte ou une mère avec son nourrisson passe près d'elle, son cœur se serre, et il lui arrive même de verser discrètement une ou deux larmes, lorsqu'elle ne peut les réprimer. Ceci étant fait, elle s'empresse de les sécher au se frottant rapidement les yeux. Elle ne rigole ni ne sourit beaucoup. Elle n'a jamais été ivre. Et elle n'a jamais trouvé quelqu'un qui lui fasse réellement oublier Aaron et son enfant. Quant à son travail, c'est un job de caissière dans une petite épicerie. Elle a principalement décidé de travailler pour s'occuper, car sa famille est riche et l'aide financièrement, notamment pour la maison. +  Avatar : Mélanie Laurent. + Crédits : amorconfidential | tumblr.

« You gave me a forever within the numbered days, and I’m grateful.  »

Quelques notes frappaient sur un piano, et voilà qu'enfin, elle pouvait fermer les yeux, et penser à autre chose qu'à l'endroit où elle se trouvait. Entourée d'anorexiques, de dépressifs. Des gens comme elle, qui avait connu un grand malheur dans leur vie, et qui on eu besoin d'aide pour se remettre sur le droit chemin. Celui que le destin leur a tracé. Mais voilà, Colleen n'y croit pas au destin. Rien n'est tracé, rien n'est sûr, tout peut être changé, modifié. Il n'y a pas de ligne qu'inexorablement, nous suivons, jusqu'à ce que celle-ci nous mène aux portes du paradis. Est-ce-que ne pas suivre le chemin prétendument tracé, que sortir du sentier pour pouvoir aller dans l'herbe fraîche, voudrait dire, qu'invariablement, nous nous dirigeons vers des voix obscurs qui ne nous mènerait tout droit vers la bouche de l'enfer ? C'est ce qu'ici, les infirmiers, médecins et autres psychiatres aimeraient nous faire comprendre. Qu'une fois sortie de ce sentier, perdu dans la forêt qui nous entourent, et qui nous empêchent de retrouver notre voie, nous ne sommes pas totalement fichu. Qu'ils sont là, qu'ils nous tiennent la main, et nous aide, alors que nous sommes aveugles, à guérir de notre soudaine cécité, et à voir le chemin qui est prévu pour nous. Ce ne sont que niaiseries à l'oreille de Colleen qui ne sait pas quelle partie de cette invraisemblable histoire est la plus idiote. Aucun chemin n'est tracé, ou alors, en imaginant que parmi ce tissue de mensonges, une vérité y réside, ce ne serait pas un chemin qu'il faudrait suivre, mais un labyrinthe d'où il faudrait ne pas s'y perdre.

« - Oui, docteur, je souhaite guérir. Cela fait une semaine que je mange correctement.
Le docteur Mulligan regardait longuement sa patiente. Il regardait dans ses yeux, comme si il voulait scruter les moindres recoins de son âme. Il y avait dans ceux-ci une amertume, comme si elle connaissait trop la vie, assez pour en avoir peur. Mais ce qu'il voyait aussi, dans les méandres filandreux de ses iris, c'était une once infini d'espoir, de courage et surtout, de détermination. Il savait qu'elle ne mentait pas, et qu'elle était prête à guérir, car elle le voulait profondément.
- Je le sais, les infirmières m'ont fait par de vos efforts dans votre traitement, et j'en suis ravie. De plus, vous avez repris des couleurs, mademoiselle Murray.
- Merci
, lui répondit-elle d'un ton solennel.
- Maintenant, voulez-vous me parlez de vous, de votre passé, de ce que vous vous souvenez et de ce que vous voulez me dire ?
Elle ne voulait sincèrement rien lui dire, mais elle savait que parler l'aiderai à la guérir, et à sortir enfin de cet endroit infernal. Cela lui suffit pour commençait par ce qui lui semblait être bien. Dehors, il pleuvait, et les gouttes de pluies strier la grande vitre qui éclairait la pièce.
- C'est long docteur, ce qui m'a poussé à faire ce que j'ai fais, cela remonte à loin dans mon passé. J'étais alors encore qu'une enfant, l'innocence même, paraît-il. »


nuit du 15 juillet, journée du 16 juillet 1989




Cela faisait plus de sept heures que Colleen était coincé entre les murs de taule qui l'entouré, et lorsqu'elle était enfin arrivé à destination, elle ouvra vigoureusement la porte qui l'empêchait jusqu'alors de sortir et de respirer l'air frais. Il commençait à faire nuit déjà, et ses parents, non sans insister, lui demanda gentiment d'aller se coucher, lui affirmant que demain allait être une longue journée. Dès qu'elle était arrivé, elle avait choisit sa chambre, spacieuse et dont une grande fenêtre éclairé la chambre de la lumière du soleil il y a peu, et de la lune à cette heure. Elle venait d'emménager dans un petit village non loin de la capitale, pour le travail de son père, elle le savait très bien. Mettant rapidement son pyjama, elle s'installa sur le matelas posé à même le sol, confortablement entouré de couverture légère, la tête posé sur un épais coussin. Et ce fut avec une rapidité surprenante que la fatigue l'envahit, que ses yeux se fermèrent et que la réalité se mua en un rêve agréable.
Lorsque ses paupières s'ouvrirent, les rayons du soleil levant languissaient sur sa peau clair. La chaleur était douce, et elle aurait aimé rester comme ça durant des heures, mais l'odeur de pancakes vint jusqu'à ses narines frémissantes, et ce fut sans peine, et avec toute la rapidité possible qu'elle dévala les marches de la grande maison pour arriver à la cuisine. Et sans même avoir faim, elle dévora ce que sa mère avait préparé. Puis, voulant visiter ce nouvel environnement, elle enfourna ses bottes, car il avait plu il y a peu, et sortit en courant, non sans avoir embrassée ses parents avant de partir. 
Sautant à cloche pied dans les flaques d'eau qui se trouvaient sur le chemin de terre qu'elle parcourait, elle ne pouvait s'empêcher de réprimer un rire de satisfaction. Puis, traversant un champ où quelques vaches broutaient de l'herbe, elle vit une ferme. Elle n'osa pas s'y aventurer, mais se fut ce jour là qu'elle croisa pour la première fois les yeux d'Aaron, et garçon de son âge, son voisin, mais aussi l'homme de sa vie. 



12 mai 2000


La faim l'a tiraillé, son ventre hurlait de telle façon que tout ceux devant lesquels elle passait entendait les cris de rage que son corps se faisait un plaisir d'exprimer. Mais le simple fait de voir Aaron lui donner du courage, et elle n'irait pas manger avant d'aller le voir. Elle ne sait pas quand cela s'est passé, de quelle façon et pourquoi, mais ce qu'elle sait, elle, c'est qu'elle l'aime et qu'après tout ce temps passé à le lui caché, elle avait besoin de le lui dire, afin de savoir si c'était réciproque ou non. Et si ce ne l'était pas, tant pis, peut-être cela brisera t-il leur longue amitié, ce sera sûrement douloureux les premiers jours, mais au fil du temps, ses éclats cassés disparaîtrons, et une nouvelle vie s'offrira devant elle. Les arbres défilaient devant ses yeux, elle regardait ses pieds pour ne pas risquer de s'affaler sur le sol, ou même de se prendre dans quelqu'un, ce qui, au final, reviendrait au premier risque, tomber par terre. Il n'était plus loin, et ce fait était pour elle un encouragement à avancer encore plus vite. Plus elle s'approchait, plus le doute l'assaillait et plus le stress montait. Peut-être n'était-ce pas une bonne idée ? Peut importe. Elle devait savoir. Lorsqu'elle reconnu l'endroit où Aaron avait prit l'habitude de fumer, son allure diminua jusqu'à ce que toute trace de sa course disparaisse et c'est d'un pas tranquille qu'elle arriva face à Aaron. Et au lieu de la phrase distincte qu'elle s'était entraîner à dire devant son miroir, se fut un petit gémissement qui était finalement sorti de sa bouche « Je t'aim... ». Et sa voix se brisa avant même qu'elle est fini de parler. Surprise par son soudain manque de courage, elle prit la cigarette qui tenait dans la bouche d'Aaron, et fuma une bouffée, pour pouvoir enfin dire d'une voix sure : « Je t'aime, et j'ai besoin de savoir si toi aussi tu m'aimes, et si tu m'aime pas, tant pis, je ferais avec, mais s'il te plaît, dis moi la vérité, j'ai besoin de savoir. » La vitesse avec laquelle elle avait prononcé cette voix l'avait autant stupéfaite qu'elle était stupéfaite qu'Aaron éclate de rire. En fronçant les sourcils, elle sentait la colère lui monter à la tête :« Vas s'y, fous toi de moi ! ». Et c'est alors que, avec l'innocence même de l'adolescence, ainsi que sa folie, il prit le visage de Colleen entre ses mains, et l'embrassa comme jusque là il s'était retenu de l'embrasser. Ils avaient alors tout deux dix-sept ans.

Be yourself.
Puisqu'ici je dois me présenter, commençons par le début. Je m'appelle Chloé et j'ai eue seize ans le mois dernier. J'ai longtemps hésité avant de m'inscrire, mais ça faisait plusieurs fois que je passais devant ce forum, et à vrai dire, il me plaisait beaucoup. Puis j'ai craqué et me voila. Du coup, pour ce qu'il s'agit de vous dire ce que je pense de THUB, vous aurez bien compris que ce n'est que du positif. Et après tout, pourquoi m'inscrire si c'est pour vous dire que je ne l'aime pas ? Bref. J'ai longtemps voulu jouer Mélanie Laurent, et voila que l'occasion se présente. Il s'agit donc d'un personnage inventé, comme vous vous en doutez. Pour tout vous dire, je suis bien heureuse qu'il n'y est pas un code dans le règlement. Si il y a bien une chose que je ne supporte pas, c'est les codes cachés. Et le pire du pire, c'est quand les administrateurs sadiques piègent les codes... Et après tout, si un forum plait, il me semble normal de lire le contexte et le règlement. Sinon, je rentre en première littéraire. Que dire de plus... J'aime dessiner, écrire, lire, la musique (tout sauf le rap, je commence à vraiment apprécié le classique), et les films. Il paraît que j'ai une bonne connaissance des livres et des films, et grâce au RPG sûrement, je connais pas mal de célébrités. Je peux tenir des conversations pas mal sur ce genre de sujets. Je suis d'ailleurs, en ce moment, passionné par le cinéma des années 20 et 30, et surtout par Charlie Chaplin. Lorsqu'on me parle sans connaître mon âge, on me donne facilement 18 ans, c'est plutôt gratifiant. En revanche, j'ai peur de grandir. Paradoxal.

Code:
[size=10][b]MÉLANIE LAURENT[/b][/size] ― Colleen O. Murray. (inventé)


Dernière édition par Colleen O. Murray le Mer 18 Sep - 13:11, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Ven 16 Aoû - 23:06

bienvenue ici mademoiselle bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Ven 16 Aoû - 23:19

Merci !  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Ven 16 Aoû - 23:31

Bienvenue à Arrowsic I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Ven 16 Aoû - 23:39

Merci !  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 4:42

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 11:08

Merci !  (à 4h du matin, tu dois être un couche tard ! )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ella B. Clarke-Jarvis
DOUBLE-COMPTE : Carlie.
MESSAGES : 8680
ARRIVÉE : 07/09/2011
LOCALISATION : Dans le pays où on ne grandit jamais.



MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 12:00

Colleen j'adooore ce prénom ! :15:et ton choix d'avatar bourdeldemerde
Et puis t'es en première L   je viens d'avoir mon bac L donc
Bref, bienvenue parmi nous !

_________________

Can't erase this If you respect me don't protect me
you can tell me, I can handle it (...) Can't erase this, can't delete this. I don't need this, I can't handle it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t2728-ella-le-meilleur-moyen-de-realiser-limpossible-est-de-croire-que-cest-possible http://hideunderbeds.1fr1.net/t2731-ella-dans-la-vie-les-choses-qui-ont-le-plus-de-valeur-sont-celles-qui-n-ont-pas-de-prix#91424
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 12:07

Merci !  Et Mélanie Laurent, elle est super !  
Oui, j'vais entrer en première L, et je suis pressé de voir à quoi ça va ressembler ! Et en tout cas, félicitation pour l'obtention de ton bac !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neela Moorgate
DOUBLE-COMPTE : nop
MESSAGES : 1632
ARRIVÉE : 19/03/2013
LOCALISATION : Arrowsic.



MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 12:21

Bienvenue sur THUB Colleen I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t4971-neela-cause-one-night-is-enough-to-make-your-life-turns-into-a-beautiful-disaster http://hideunderbeds.1fr1.net/t5011-neela-follow-me-when-your-fire-s-died-out
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 13:16

Merci !
(GOSH! La belle Scarlett Johansson )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 13:26

J'adore le prénom ! Puis Melanie, mamma mia. Mon personnage avec elle a été l'un de mes plus beaux souvenirs de RP Bienvenue parmi nous ma jolie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 13:51

Merci !
J'adore ta citation !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fernando Gautier-Perez
DOUBLE-COMPTE : jona & louis.
MESSAGES : 8067
ARRIVÉE : 07/03/2012
LOCALISATION : à l'hôpital.



MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 13:54

Je pensais avoir posté hier soir, mais apparemment j'étais trop dans les vappes Laughing
Bref, officiellement bienvenue J'aime beaucoup ton choix de célébrité Ton avatar est très beau J'espère que tu t'amuseras bien I love you

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE
Je ne sais pas pourquoi non plus est-ce qu'une petite goutte de pluie s'échappe de mes yeux ni pourquoi ça fait si mal d'être en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t3256-fernando-mentir-est-ma-seconde-langue-maternelle http://hideunderbeds.1fr1.net/t3264-je-suis-docteur-je-peux-soigner-tes-maux-de-coeur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 13:58

Merci pour ton accueil et pour l'avatar !
J'espère aussi que je vais bien m'amuser !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 16:25

Oh, Melanie

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 16:43

Merci !
Dis moi, tu serais pas Aleksey sur HB, par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fernando Gautier-Perez
DOUBLE-COMPTE : jona & louis.
MESSAGES : 8067
ARRIVÉE : 07/03/2012
LOCALISATION : à l'hôpital.



MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 16:55

Je viens de voir ton message sur la partie invité Colleen et j'aimerais te proposer une amitié avec mon Ferny

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE
Je ne sais pas pourquoi non plus est-ce qu'une petite goutte de pluie s'échappe de mes yeux ni pourquoi ça fait si mal d'être en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t3256-fernando-mentir-est-ma-seconde-langue-maternelle http://hideunderbeds.1fr1.net/t3264-je-suis-docteur-je-peux-soigner-tes-maux-de-coeur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 17:16

Et je viens de voir ta réponse sur la partie invité, et j'en serai plus que ravie !   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 17:35

Colleen O. Murray a écrit:
Merci !
Dis moi, tu serais pas Aleksey sur HB, par hasard ?
Grillé!    réserve moi un lien, spèce de vilaine !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 17:51

C'est de mettre tes phrases en majuscule dans ton profil qui t'as grillé !
En tout cas, avec plaisir !  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Sam 17 Aoû - 17:55

haha !

Je suis contente de te voir ici en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Dim 18 Aoû - 2:23

Mélanie Laurent, on la voit tellement peu sur les forums, et c'est dommage parce qu'elle est magnifique. En tout cas je te souhaite la bienvenue sur THUB, et bon courage pour la rédaction de ta fiche. I love you 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fernando Gautier-Perez
DOUBLE-COMPTE : jona & louis.
MESSAGES : 8067
ARRIVÉE : 07/03/2012
LOCALISATION : à l'hôpital.



MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Dim 18 Aoû - 18:58

Colleen O. Murray a écrit:
Et je viens de voir ta réponse sur la partie invité, et j'en serai plus que ravie !   
Trop bien

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE
Je ne sais pas pourquoi non plus est-ce qu'une petite goutte de pluie s'échappe de mes yeux ni pourquoi ça fait si mal d'être en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t3256-fernando-mentir-est-ma-seconde-langue-maternelle http://hideunderbeds.1fr1.net/t3264-je-suis-docteur-je-peux-soigner-tes-maux-de-coeur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   Dim 18 Aoû - 21:39

Merci Carlie !!  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Colleen Murray + Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Aide]configuration Android permanent
» Wicked Lovely Trilogy by Melissa Marr
» [QUESTION] Android permanent
» Bandes Originales (Murray Gold/Ben Foster)
» William Mc Murray [Steward de cabine]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THEY HIDE UNDER BEDS. ☂ :: just gonna stand there and watch me burn :: every song has an ending :: souvenirs de la première version :: anciennes fiches de présentation-