Partagez | 
 

 jasmine + la vérité c'est que tu me manques tellement que j'ai l'impression de crever tant ça fait mal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: jasmine + la vérité c'est que tu me manques tellement que j'ai l'impression de crever tant ça fait mal.   Mer 4 Sep - 20:57


Jasmine Aloha Foster
Identity, please.
Nom : Foster. + Prénoms : Jasmine Aloha. Aloha comme amour en hawaïen. + Âge : Vingt ans. + Origines : Américaine mais elle est née à Hawaï. + Statut civil : Célibataire. + Occupation : Etudiante en histoire de l'art. +  Avatar : Lucy Hale. + Crédits : lucyhalegifs | tumblr.

« You gave me a forever within the numbered days, and I’m grateful.  »



HAWAII ; 2000.

Il fait beau aujourd'hui, le soleil brille haut dans le ciel, les vagues se brisent sur les falaises et viennent glisser sur le sable, emportant avec elles dessins, mots, traces de pas et coquillages. La plage est toujours noire de monde, Hawaii attire beaucoup de touristes, surtout en hiver. Il fait toujours beau, à Hawaii. La plage de Waikiki, les palmiers, le soleil, la chaleur, l'eau turquoise. Il fallait avouer que c'était paradisiaque. Une petite fille et un petit garçon jouaient ensemble sur la plage, ils se ressemblaient beaucoup. Jasmine et Mike Foster, deux jumeaux de sept ans, dont les parents américains avaient fuit le grand continent pour venir s'installer ici, sur cette île magique, il y a quelques années. Leurs parents se tenaient plus loin, surveillant une autre petite fille de trois ans, Cappie, une petite fille de un an et demi, Joey et un nourrisson de quelques semaines à peine. Un garçon, Alex. Une famille nombreuse aux revenus modestes, qui semblait unie et heureuse. Elle l'était, mais leur départ imminent pour le continent américain n'était pas bien vu par tous, notamment les jumeaux. Jasmine et Mike étaient nés et avaient grandis ici, leur vie était ici et partir ne leur plaisait pas. Leur parents leur avaient parlé d'une petite ville dans le Maine, ils ne savaient même pas où ils allaient et tout ça à cause du travail de leur père. « On sera jamais heureux là-bas. » fit Jasmine avec une moue attristée, en balançant le sable qu'elle tenait dans sa main. « Mais on sera toujours ensemble Mina. » lui assura son frère en lui souriant tendrement. Jasmine lui rendit son sourire en acquiesçant doucement. Elle adorait son frère et c'était réciproque, ils étaient inséparables. Elle adorait aussi ses petites sœurs et son petit frère, mais Mike était son jumeau, sa moitié, ils avaient toujours tout partagé ensemble, et il fallait que ça dure. Ils étaient le pilier de l'un et de l'autre. « Regarde c'que je nous ai fais. » chuchota Jasmine en fouillant dans son petit sac de plage, en se cachant des autres. Elle en sortit deux bracelets en tissu tressé, un orange et un vert, tous les deux surmontés d'une perle carrée avec une lettre à l'intérieur. Un J sur le vert, un M sur le orange. « Le vert est pour toi, et le orange pour moi. » lui dit-elle en tendant le bracelet vert en direction de son frère, qui l'attrapa et le regarda longuement. « Tu le mets à ton poignet et comme ça on se souviendra tout le temps de nous même si on est loin. J pour Jasmine et M pour Mike. » Elle sourit, triomphante et fière de ses bracelets, ses yeux marrons clairs reflétaient le bonheur et l'innocence de l'enfance.


ARROWSIC ; 2005.

Jasmine entra dans la cour du collège accompagné de son frère, qui alla tout de suite rejoindre ses amis. Elle se dirigea vers sa meilleure amie, mais un garçon lui rentra dedans, la faisant reculer de plusieurs centimètres. Ce genre de choses lui arrivait souvent, elle était petite et les plus grands ne faisaient souvent pas attention où ils mettaient les pieds, elle se retrouvait souvent ainsi, ou carrément par terre, en se parlant à elle-même, se plaignant de sa petite taille et de sa taille menue. Elle était adorable dans ces moments là. Jasmine était adorable tout le temps, elle était le genre de fille qui peu importe ce qu'elle fait, vous arrache un sourire et ne vous laisse pas indifférent. Son père n'arrêtait pas de lui répéter qu'elle allait faire chavirer des cœurs plus tard. Mais bien sur, il avait carrément peur qu'elle grandisse, qu'elle devienne une jeune femme, puis une femme, avec sa vie privé, ses petits-amis, ses secrets. Elle grimaça et grogna en rangeant ses affaires alors qu'il s'excusait. « C'est rien c'est rien... » bougonna la jeune fille en se relevant. Elle se retrouva nez à nez avec un garçon de son âge, blond aux yeux clairs, et qui avait un accent qu'elle ne connaissait pas. « Jsuis vraiment désolée euh.. Jasmine. » Il avait vu son nom sur l'un de ses cahiers de cours. « Je m'appelle Hakob-Yaev. » Jasmine fronça les sourcils. C'était pas vraiment commun comme nom, elle n'avait jamais entendu ces consonances par ici. Il vit son air surpris et ajouta rapidement « C'est irlandais. C'est mon premier jour ici. » Le visage de la jeune fille s'éclaira. Elle adorerait voyagé en Europe, voyagé partout même, mais l'Europe l'attirait vraiment. La France, l'Italie, l'Angleterre. « Toi, tu es mon ami. C'est comment l'Irlande ? » fit-elle avec un grand sourire à Hakob. Ce jour-là, elle avait rencontré par tout hasard son meilleur ami, sa deuxième moitié, et entre eux quelque chose de très intense c'était installé, au fil des semaines et des mois. Il lui apprenait quelques mots en gaélique et elle quelques mots en hawaïen, ils n'avaient aucun secret l'un pour l'autre, ce qui rendait Mike légèrement jaloux aussi, et ça faisait gentiment rire Jasmine. Hakob et elle savaient tout de leur propre vie, du début à la fin, ou du moins ce dont ils se souvenaient. Ce qu'elle ne savait pas, et lui non plus, c'est qu'ils allaient vite devenir plus que des meilleurs amis, plus qu'un frère et qu'une sœur. Leur relation dépassait tout, mais ça leur faisait peur. Si Hakob n'est pas tombé amoureux de Jasmine, elle en tomba folle amoureuse.


ARROWSIC ; 2010.

Ils s'embrassaient à pleine bouche, gémissant tout bas tandis qu'il dirigeait la jeune femme vers le lit. le jeune homme semblait presser, la jeune femme plutôt tendue, elle tentait tant bien que mal de se détacher. Ils étaient ensemble depuis quelques mois, elle ne savait pas si elle était heureuse avec lui mais il faisait oublier au moins ses sentiments pour Hakob, enfin elle le croyait. Elle ne savait pas, elle était perdue, vraiment perdue. Cela faisait deux ans et demi qu'elle était tombée amoureuse de lui, et deux ans et demi qu'elle souffrait de cette situation. Depuis qu'il était avec Rosaleen, elle était folle de lui, et maintenant qu'elle n'était plus là, elle l'aimait encore plus, elle l'aidait du mieux qu'elle pouvait, elle considérait la fille de Hakob comme sa petite sœur, mais elle ne pouvait rien dire. Elle ne pouvait pas prendre la place de celle qu'il avait tant aimé, elle ne pouvait pas remplacer la mère d'Eanna. Elle ne pouvait juste pas lui avouer tout ça, pas maintenant. Il souffrait trop. Et si elle le perdait ? A cause de ses sentiments qu'elle n'arrive pas à oublier, à cause de tout ce que ça pourrait engendrer. Pourtant elle l'aime comme c'est pas permis, c'est inimaginable d'aimer comme ça. D'aimer à un point que la personne que vous aimez vous manque dés qu'elle s'éloigne de vous, même un court instant. Aimer à un point tel que ça fait perdre la raison, que ça rend dingue, que ça rend à la fois si heureux et si méfiant. L'amour est beau, magnifique, mais l'amour fait peur. Car on peut tout sacrifier, pour une seule et unique personne. Celle qui est dans votre cœur, à chaque instant, celle qui même quand vous dormez, vous manque. C'était ce qu'elle ressentait. Elle l'aimait, elle l'aime, à ce point là. Mais elle se tait, par peur, par choix. L'homme qui l'embrassait ne lui manquait jamais autant qu'Hakob, elle l'oubliait juste avec lui, enfin elle essayait. Elle sentit ses mains passer sous ton top et la caresser avec un peu trop d'insistance, elle se détacha rapidement et fit, légèrement paniquée en remettant ses habits en place : « Qu'est-ce que tu fais ? Je veux pas tu le sais, pas maintenant s'il te plait. » « Attend Mina ça fait plus de huit mois qu'on est ensemble, c'est le moment rêvé. » Elle le regarda et baissa le regard sur le parquet de sa chambre, elle détestait entendre ce surnom sortant de sa bouche à lui. Non, non, elle ne voulait pas, pas avec lui, pas maintenant, elle n'était pas prête. « Allez... » Il repassa ses mains sur ses fesses en la forçant à s'asseoir sur le lit, elle se tendit et tenta de se détacher alors qu'il renforçait sa poigne autour d'elle. « Non non arrête Nick arrête. » De trois ans son année, le jeune homme de vingt ans ne lui avait encore jamais manqué de respect, seul Hakob se méfiait de lui, il n'avait cessé de répéter, et lui disait encore, qu'il fallait qu'elle fasse attention car il n'avait pas confiance et qu'elle ne voulait pas qu'elle souffre. Jasmine sentait, à ce moment là, que son meilleur ami avait eu raison, la peur la transperça alors qu'il commençait à lui relever son top. Elle se mit à respirer rapidement, paniquant, ne sachant si elle devait crier, l’assommer et partir en courant ou juste se taire. C'est à ce moment précis qu'elle entendit la porte de la chambre s'ouvrir à la volée et qu'elle vit une tête blonde se jeter sur Nick pour lui mettre un poing dans la figure en le repoussant aussi loin que possible de la jeune femme. « Hakob.. » Elle se mit à pleurer alors qu'il se tenait debout devant elle, la protégeant et vociférant des menaces à l'encontre de Nick. La jolie brune ne savait plus ce qui se passait, elle entendait des cris, pleurant en se cachant la tête dans ses genoux, puis elle sentit la chaleur tellement rassurante de Hakob l'entourer, au bout d'un moment, et se laissa aller dans ses bras, s'endormant rapidement, épuisée.

ARROWSIC ; 2013.

Elle regardait pour la dixième fois en cinq minutes l'écran de son téléphone portable, et soupira en se pinçant la lèvre inférieure. Elle n'avait pas de nouvelles d'Hakob depuis la veille, il était exactement 5h36 du matin et elle s'inquiétait énormément. Jasmine gardait Eanna pour la nuit, ça lui arrivait assez souvent, quand elle était disponible, pour laisser la mère du jeune homme tranquille. Jasmine adorait madame O'Sullivan, et elle adorait encore plus Eanna. Elle était comme sa petite sœur adorée. Elle regarda à nouveau son téléphone et se décida à composer le numéro de son meilleur ami. Messagerie. Elle jura et lança le téléphone sur le lit. Depuis quelques temps, Hakob faisait n'importe quoi. Il sortait sans arrêt, buvait, couchait à droite à gauche et elle soupçonnait même qu'il se drogue, parfois. Et elle, ça l'a tuait. Elle en est toujours folle amoureuse, et ce sentiment grandit de jour en jour, et elle se sent désarmée face à la situation. Elle avait parfois l'impression de le perdre, alors que d'autres jours, leur amitié était forte, indestructible, intense. Tellement intense que ça l'effrayait un peu, à vrai dire. Elle l'aimait de tout son cœur, de tout son être, et ça la terrifiait. Ils pouvaient tout aussi bien passer toute une nuit à tout se raconter, comme  passer une soirée à regarder un film, en s'endormant dans les bras l'un de l'autre, sans que jamais rien ne se passe. Leur amitié l'intriguait, elle avait même du mal à la comprendre, mais c'était ce qui lui faisait le plus grand bien quand elle allait mal. Juste Hakob, ses yeux, sa chaleur, sa voix rassurante. Il était son amour, son meilleur ami, son frère, il était tout ça à la fois. Et ça la rendait à la fois heureuse, mais ça la faisait aussi souffrir. Car pour lui, elle n'était que sa meilleure amie, certes il l'aimait très fort, mais pas comme elle l'aimait. Du moins c'est ce qu'elle croyait, car il n'avait jamais montré d'autres signes qui pourrait lui laisser croire qu'il était amoureux d'elle. Jasmine, elle tentait de cacher ses réels sentiments. Et à ce moment précis, le savoir sans aucun doute dans les bras d'une autre, la rendait malade.
Elle s'assit sur le lit, et ferma les yeux, tentant de rester calme. Elle jeta un nouveau coup d'oeil au téléphone. 5H40. Elle n'en pouvait plus. Elle se posait un tas de questions. Et si jamais il lui était arrivé quelque chose ? La jeune femme ne s'en remettrait jamais. Tout comme lui ne se remettait pas de la mort de Rosaleen. Rosaleen. Elle était une fille exceptionnelle, les deux jeunes femmes s'étaient liées d'amitié, mais chacune restait tout de même méfiante envers l'autre. Jasmine savait que Rosaleen aimait Hakob. Et Rosaleen devait avoir de gros doutes sur les réels sentiments de Jasmine, ses sentiments amoureux qui commençaient à naître envers le jeune homme. La porte claqua, Jasmine se précipita dans les escaliers et tomba nez à nez avec un Hakob titubant. Elle ressentit une forte peine en le voyant, et s'approcha doucement. « Hakob ? » « Hm salut Mina. » Elle le vit tituber plus fort et se précipita sur lui pour le retenir de tomber, et l'emmena jusqu'à sa chambre sans bruit. Il était dans un état second, à un tel point qu'il lui était très difficile de parler, elle se demandait d'ailleurs si il savait où il était. Elle le déshabilla et le regarda intensément, son haleine et son odeur en disaient long. Alcool et fille. Une ou plusieurs d'ailleurs. « Jm'occuperais d'Eanna demain matin, repose toi. » Elle le laissa s'enrouler dans les draps en le regardant, restant assise près de lui. Elle attendit qu'il soit endormi pour lui embrasser le front et lui glisser un je t'aime à l'oreille.

Be yourself.
C'est moi, Justine, comateen, enfin Ariel quoi, avec mon super DC qui tue, le scénario d'Hakob que je surveille depuis plus d'un mois

Code:
[size=10][b]LUCY HALE[/b][/size] ― jasmine a. foster. (scénario)


Dernière édition par Jasmine A. Foster le Jeu 7 Nov - 22:17, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: jasmine + la vérité c'est que tu me manques tellement que j'ai l'impression de crever tant ça fait mal.   Mer 4 Sep - 23:41

Re-biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiienvenue !!!!!!!     
Et merci encore d'avoir pris mon scénario, t'es trop sympa !  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: jasmine + la vérité c'est que tu me manques tellement que j'ai l'impression de crever tant ça fait mal.   Jeu 5 Sep - 10:37

rebienvenue  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: jasmine + la vérité c'est que tu me manques tellement que j'ai l'impression de crever tant ça fait mal.   Jeu 5 Sep - 19:35

Ton avatar est à tomber par terre !  Re-bienvenue et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: jasmine + la vérité c'est que tu me manques tellement que j'ai l'impression de crever tant ça fait mal.   Jeu 5 Sep - 19:42

Tu sais que je suis trop heureuse Hakob ton scénario est une merveille
Merci Aédan
Et Nik, ouiiii il est trop beau merci (:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: jasmine + la vérité c'est que tu me manques tellement que j'ai l'impression de crever tant ça fait mal.   Ven 6 Sep - 17:18

Rebienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jona Coppola
DOUBLE-COMPTE : fernando & louis.
MESSAGES : 1576
ARRIVÉE : 10/06/2012
LOCALISATION : arrowsic, le p'tit trou.



MessageSujet: Re: jasmine + la vérité c'est que tu me manques tellement que j'ai l'impression de crever tant ça fait mal.   Ven 6 Sep - 18:22

Rebienvenue belle gosse C'est cool d'avoir pris un scénario en DC Et Lucy Hale, on doit être poto toi et moi du coup

_________________

SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5677-you-say-you-want-me-to-fix-you-but-you-live-for-the-pain-jona http://hideunderbeds.1fr1.net/t5722-you-say-you-want-me-to-fix-you-but-you-live-for-the-pain-jona
Invité
Invité


MessageSujet: Re: jasmine + la vérité c'est que tu me manques tellement que j'ai l'impression de crever tant ça fait mal.   Sam 7 Sep - 4:01

    Ok je suis tombée en amour avec ton avatar   
    Rebienvenue ici et bonne chance pour ta fiche  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: jasmine + la vérité c'est que tu me manques tellement que j'ai l'impression de crever tant ça fait mal.   Sam 7 Sep - 11:51

Merci Blake I love you
Jona, c'est carrément obligé oui Hale et Benzo quoi
Syler, je sais il est trop beau Faith fait des merveilles et puis Lucy est trop belle Merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neela Moorgate
DOUBLE-COMPTE : nop
MESSAGES : 1632
ARRIVÉE : 19/03/2013
LOCALISATION : Arrowsic.



MessageSujet: Re: jasmine + la vérité c'est que tu me manques tellement que j'ai l'impression de crever tant ça fait mal.   Sam 7 Sep - 14:57

Oh la quiche j'avais pas vu que tu avais pris un autre perso'  
Re-bienvenue ma belle I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t4971-neela-cause-one-night-is-enough-to-make-your-life-turns-into-a-beautiful-disaster http://hideunderbeds.1fr1.net/t5011-neela-follow-me-when-your-fire-s-died-out
Invité
Invité


MessageSujet: Re: jasmine + la vérité c'est que tu me manques tellement que j'ai l'impression de crever tant ça fait mal.   Sam 7 Sep - 19:23

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: jasmine + la vérité c'est que tu me manques tellement que j'ai l'impression de crever tant ça fait mal.   Dim 8 Sep - 6:15

Je te le redis encore une fois; j'adore !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fernando Gautier-Perez
DOUBLE-COMPTE : jona & louis.
MESSAGES : 8067
ARRIVÉE : 07/03/2012
LOCALISATION : à l'hôpital.



MessageSujet: Re: jasmine + la vérité c'est que tu me manques tellement que j'ai l'impression de crever tant ça fait mal.   Dim 8 Sep - 15:10

Puisque tout simple bon pour notre petit blond adoré I love you je te valide
Rebienvenue parmi nous, have fun

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE
Je ne sais pas pourquoi non plus est-ce qu'une petite goutte de pluie s'échappe de mes yeux ni pourquoi ça fait si mal d'être en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t3256-fernando-mentir-est-ma-seconde-langue-maternelle http://hideunderbeds.1fr1.net/t3264-je-suis-docteur-je-peux-soigner-tes-maux-de-coeur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: jasmine + la vérité c'est que tu me manques tellement que j'ai l'impression de crever tant ça fait mal.   

Revenir en haut Aller en bas
 

jasmine + la vérité c'est que tu me manques tellement que j'ai l'impression de crever tant ça fait mal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Pratchett, Terry] Les Annales du Disque-Monde - Tome 26: La Vérité
» Vos 7 vérités
» (Coll) Jasmine / Editions des Remparts
» Miss Karaté Kid : le moment de vérité IV
» La vérité est-elle toujours bonne à dire?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THEY HIDE UNDER BEDS. ☂ :: just gonna stand there and watch me burn :: every song has an ending :: souvenirs de la première version :: anciennes fiches de présentation-