Partagez | 
 

 Roxy + J’aimerais être un flan. Un flan aux abricots.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Roxy + J’aimerais être un flan. Un flan aux abricots.   Dim 15 Sep - 22:32


Roxanna Charlie Macallistair
Identity, please.
Nom : macallistair + Prénom(s) : mon petit prénom à moi, c'est Roxanna. Ouai je sais, mes parents sont du genre à aimer tout ce qui sort de l'ordinaire. Roxanna, tu parles. Appelez moi Roxy, ça suffira. Sinon, j'ai aussi un deuxième prénom. Charlie. Pour ma part, je trouve ça complètement débile d'avoir deux prénoms. Comme si un ne suffisait pas. Mais si ça peut vous faire plaisir, vous pouvez aussi m'appeler Charlie.  + Âge : vingt deux ans, vive la vie d'adulte. Au cas où ça vous intéresse, je suis née le 14 février - je me passerai de vos commentaires pour cette date, j'y suis absolument pour rien - + Origines : Mon père est américain et a de la famille anglaise, que je ne connais d'ailleurs pas du tout. Puis ma mère, c'est bien simple, quand elle parle, c'est plutôt marrant en fait. Elle a toujours vécu en France, jusqu'à ses dix huit ans, merci papa de l'emmener en Amérique. Mais depuis le temps, elle a toujours gardé son accent et m'apprend le français. + Statut Civil : célibataire et c'est pas plus mal. Je suis pas sûr qu'un gars arriverait à me supporter plus d'un mois. J'ai déjà fais le test et.. il a pas tenu le pauvre. + Occupation : j'étudie le journalisme, c'est un de mes plus grand rêve entre autres. A côté et pour le plaisir, je prend pas mal de photos. Enfin jusqu'à maintenant, dans mon objectif, j'ai que des photos des jumeaux, d'ailleurs, ils le savent mais en revanche, les dossiers que j'ai sur eux.. ça c'est moins sûr.  +  Avatar : la belle Maia Mitchell, pas assez - voire jamais - vue sur les forums.  + Crédits : fruggingwithmajamitch| tumblr.

« You gave me a forever within the numbered days, and I’m grateful.  »
j'adore ma famille. Mais vraiment hein. Je ne comprends pas toutes ces personnes qui détestent leurs parents pour x raisons. Je ne comprends vraiment pas. Pour ma part, je ferais n'importe quoi pour eux. Bon, sauf quand mon frère de six ans a décidé de danser - me semble-t-il, parce qu'il fait des trucs assez bizarre avec son corps parfois - et de sauter partout en criant, avec ma petite soeur de cinq ans qui hurle à côté, j'aimerais être fille unique - oh la Vilaine, ce n'est pas bien de dire ça. - C'est des têtes à claques, ils vont me rendre dingue. Heureusement que ma dernière soeur n'est pas comme ça. Bon, elle est plus vieille que les deux monstres et elle a juste trois ans de moins que moi. Moi, j'ai quatorze ans et je dois avoir six ans d'âge mental à cause de mon entourage. Abby est la plus sérieuse d'entre nous. Combien de fois je lui ai dit qu'il fallait qu'elle s'amuse et qu'elle profite. Elle a toujours été très renfermé sur elle-même. Ce n'est pas le genre de fille à aller vers d'autres personnes, elle a bien trop peur qu'on se moque d'elle. Abby est aveugle depuis la naissance. Les gens n'aiment pas qu'on soit différent d'eux. C'est malheureusement la triste vérité. À la dernière rentrée scolaire, elle n'osait pas aller à l'école - tu m'étonnes, vu les sacrés cas qu'on a chaque année en ville, ce n'est pas des cadeaux - alors, pour l'aider à affronter les moqueries des petits cons et bien, j'ai passé la journée comme elle. Aveugle.
ça ne me dérangeait pas qu'on me regarde comme si j'étais E. T en personne. Bon, je vous avoue que si j'avais une fille avec un bandeau sur les yeux à côté de moi, ça me ferait pas mal flipper. Mais c'est la seule chose que j'ai trouvée pour aider Abby. Et puis en attendant, tout le monde avait les yeux rivés sur moi, laissant ma soeur tranquille. J'avais réussi, c'était le principal. Je vous dis pas la tête des autres quand je suis revenu le lendemain sans bandeau. Le pire, ça a été quand Brad - ouai, je me souviens hyper bien des prénoms - a poussé Abby dans les couloirs, lui faisant tomber tous ses cahiers. Il faisait le malin avec ses copains jusqu'à que j'arrive - sur le coup, il a ri cet abruti - et que je le mette à terre à mon tour. J'ai toujours regardé un peu trop de films d'action, vous savez, genre, Jackie chan, Jet Li et toute la bande. Non mais rigolez pas, à douze ans, j'adorais ce genre de films. Je prenais exemple sur eux. Peu importe les conséquences, on ne touchait pas à Abby, ni même à ma famille, point. Mon père avait bien ris en apprenant ça. Ma mère... un peu moins. " et blablabla, ça se fait pas pour une jeune fille comme toi, blablabla. " ma mère quoi.

Vous avez déjà eu des amis auxquels vous tenez plus qu'à votre propre vie . Non ? Normal, c'est que vous n'êtes pas tombé sur les bonnes personnes. Moi, j'ai eu de la chance, quoique parfois, les personnes concernées sont presque aussi fatigante que le sont mon petit frère et ma petite soeur réunis - ne leur dite surtout pas que j'ai dit ça - Je parle en effet des jumeaux Eriksen. Quand j'y pense, je crois qu'ils m'ont trouvé super-bizarres le jour où j'avais aidé Abby avec le bandeau. Enfin, je ne peux pas être plus bizarre qu'ils le sont. Vous les avez vus sérieux . C'est de sacré cas ces deux-là réunis. Nik et Alex me faisaient penser à ma soeur aveugle. Ils étaient mis de côté, trop différents pour faire partie d'un " groupe " selon les gens. Les gens sont idiots. En tout cas, ils sont passés à côté de deux petites merveilles - ça aussi, évitez de le dire aux jumeaux, ils vont prendre la grosse tête après ça - non mais plus sérieusement, on ne s'ennuie jamais avec eux.
Au début, quand j'ai commencé à leur parler, ils ont essayé plus d'une fois de me piéger - petits joueurs - C'était trop facile de les reconnaître. Ils ont chacun leurs trucs. Je ne peux pas vous le dire en fait, je garde ça secret. Aujourd'hui, je ne m'imagine pas vivre sans eux. D'ailleurs, j'ai même emménagé au-dessus de chez eux - dans le genre, j'veux pas quitter mes meilleurs amis alors je viens habiter juste au-dessus - enfin... je suis plus chez eux que chez moi. Qu'ils ne se plaignent pas, je viens faire un peu de rangement parfois - ok j'avoue, ils me menacent pour que je fasse le ménage. - Plus sérieusement, la vie avec eux c'est... comment dire... - horrible - magique évidemment. Ils vont me tuer je crois... non mais je les aime et ils le savent. Et ils en abusent trop parfois. Ouai, je suis faible et je leur cède tous. Nik et Alex, c'est ma deuxième famille et je laisserai personne se mettre entre nous, ça, jamais. Et si une personne essaye et bah, elle aura affaire à la fille cachée de jet Li et nièce de Jackie Chan.


Les vacances c'est génial. Les vacances loin des jumeaux, ce n'est pas autant génial que ce que je pensais. Mais je n'étais pas seule pour autant - de toute façon, j'aime pas être seule. Il me faut toujours quelqu'un près de moi sinon, bah sinon voilà quoi, j'aime pas. - J'avais ma petite famille avec moi. Abby, Roméo, Judi et mes parents. Abby avait bien besoin de vacances. Elle ne le dit pas, mais je sens qu'elle n'est pas bien. C'est le genre de chose que je sens à des kilomètres. Et si elle n'est pas bien, il faut que je fasse en sorte que ça aille mieux, alors rien de mieux qu'un voyage. Avec ce voyage, elle s'est enfin confié - elle le faisait plus depuis un certain temps - en m'apprenant qu'elle était sorti avec le roi des connards, un gars " populaire " dans son établissement qui s'était dit intéressé par ma soeur. Tu parles. Il l'a humilié comme un moins que rien devant sa bande d'amis. Et je n'en savais rien, c'est ça qui me rend mal. J'étais trop occupé dans mes études que j'en perdais mon rôle de soeur. Oh, je ne comptais pas laisser ça comme ça. Elle me fit promettre de ne rien faire, comme si j'allais l'écouter. Son fameux roi des connards n'avait qu'à bien se tenir. En rentrant, il serait ma priorité, je ne laisserai pas passer ça. Il s'en est pris à plus faible que lui et ça, ça me dégoûte. Encore plus parce que c'est ma soeur. Enfin, le reste des vacances, j'ai réussi à faire en sorte qu'elle s'amuse et qu'elle profite.
Roméo a tout compris à la vie lui, à seulement quatorze ans, il s'est fait des copines partout où ont passés. Les pauvres, elles avaient toutes l'air hypers amoureuses en plus. Non, j'avoue, c'est marrant de les voir comme ça, c'est trop ridicule de tomber amoureuse en même pas trois jours. Je sens que ça va être un briseur de cœur en fait. Oh et puis, il profite, il a raison. Je me demande comment il pourrait être à mon âge. En tout cas, il en sera surement à sa cinquantième copine - à peu près -. Je ne risque pas de tomber sur un briseur de cœur comme ça, je me méfie trop pour ça. Je me suis faite avoir une fois. Une seule fois. Ce n'est pas près de recommencer. Même ça j'en ai jamais parlé. À quoi bon ?
Aujourd'hui côté coeur... c'est plat. Enfin, pas exactement, je ne sais pas trop. C'est bizarre en fait. Mais vraiment trop bizarre. Tellement bizarre que je m'embrouille et que je me mets à trop parler. C'est surement le fait d'être loin qui me rend si... bizarre. Peut-être que je me rends compte d'une chose qui me fait peur... une chose à laquelle je n'étais pas préparé, loin de là même. Et le pire, c'est que ce coup-là, je suis loin de pouvoir contrôler la situation. Et pourtant, je dois me rendre à l'évidence, je suis belle et bien amoureuse. - ok, jusque-là, rien de mal. - mais ce n'est pas n'importe qui en fait. C'est... Nik en fait. Oh mon Dieu. Je l'ai dit. Voilà, j'ai plus qu'à aller m'enterrer six pieds ous terre.

J'arrive pas à le croire. Il l'a fait. Il a quitté toutes ces pauvres filles folles de lui. J'y crois pas. Roméo est dingue. Bon, il fallait bien qu'il les quitte. Le pire, c'est qu'il avait déjà une copine ici. Et là, il revient, comme si de rien était. Il est fort mon petit frère. Je n'irais pas le balancer, je le couvrirai s'il le faut. Je suis trop gentille comme soeur, je sais, que voulez-vous, je résiste pas à sa petite tête d'ange. Et puis Judi. Que dire. Elle vit dans sa bulle. En fait, depuis mon retour de vacances, je fais en sorte de passer du temps avec mon frère et mes soeurs, c'est surtout histoire que je pense à autre chose que... enfin, vous savez qui. Entre-temps, j'ai vu Skyler. Vous ne le connaissez pas . Vous ratez encore un sacré cas. Il n'est pas autant dingue que les jumeaux et heureusement, parce que trois comme ça, je me serais déjà exilé sur une île loin d'eux - je vous aime les gars - Skyler, c'est le grand frère que je n'ai jamais eu - désolé Roméo, tu es encore jeune pour que je partage certaines choses avec toi. - enfin, vous l'aurez compris, j'ai besoin de Skyler autant que j'ai besoin de Nik et Alex. Je suis quand même bien entouré, je me plains pas.

Quoi qu'il arrive, je pourrais toujours compter sur un des trois, tout comme eux peuvent compter sur moi. Je vous parle de tout ça, mais en fait, j'évite le sujet qui me fait peur. Nik. Ouai, lui. J'ai essayé de lui parler, mais vraiment. J'aime pas garder quelque chose pour moi et quand j'ai un truc à dire je le dis. Mais quand notre interlocuteur devient Nikolai Eriksen et bien, ça devient plus difficile que ça. Et puis, faut y aller doucement avec Nik, il suffit qu'il pense à un tout petit truc durant une conversation pour partir sur un sujet qui n'a rien à voir. Allez, comment lui dire " tiens Nik, devine quoi ? J'crois que j'éprouve un peu plus que de l'amitié pour toi. " Et même ça, il ne comprendrait même pas.  Mais j'ai essayé. Et j'ai vite pris un vent phénoménal. Enfin, pas exactement. Avant même que je puisse en placer une, voilà qui me parle de sa Jules. Et puis, c'est qui elle d'abord ? Je connais absolument tout sur les jumeaux mais alors là, je suis complètement largué. Quoi qu'il en soit, je ne la porte pas dans mon cœur, point. Quoi ? Je ne suis pas méchante. Ce n'est pas comme si j'étais folle amoureuse de Nik après tout. Je n'ai jamais dit que je l'étais et si c'est le cas, oubliez ce que j'ai dit, ça n'a pas d'importance. Heureusement qu'Alex est là pour m'écouter, ça en fait au moins un qui m'écoute. Sur ceux, je crois qu'on frappe à la porte, c'est la nouvelle copine de Roméo, ça fait déjà six en un mois.




 

Be yourself.
J'me présente, je m'appelle Henrieee - ok, quand je me mets à chanter, c'est que je suis vraiment fatigué. - Donc, moi, c'est Alexia, vous pouvez m'appeler Alex, c'est plus rapide, c'est plus cool voilà quooiiii ! J'ai dix-neuf ans - la blonde, j'allais écrire dix ans, mais oui bien sûr - bientôt la vingtaine, mon Dieu, c'est horrible. Sinon, que dire, que dire. Cette année, je viens de rentrer en iut, service et réseau de communication - la classe i know - alors, je préfère prévenir maintenant, avec les horaires - je peux faire des journées de 8h - 19h - je ne viendrais pas avec mes grosses journées, c'est pas tous les jours, ouf. Sinon, le reste du temps, je suis là, motivé, prête à faire la fiestaaaa, tranquille . Sinon, j'ai beaucoup de passions. Genre, dormir - non, j'déconne - je suis une adepte des séries télés et films, mais carrément hein. Pour faire un lien avec mes études, j'adore tous ce qui est informatique, créations, logiciel et plus tard, je veux travailler dans l'évènementiel. ( Je raconte trop ma vie là, non ? ) Et c'est là que j'arrête de raconter ma vie. Bye.
Sinon, je suis le scénario de Nik  



Code:
[size=10][b]MAIA MITCHELL[/b][/size] ― roxanna c. macallistair (scénario)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ella B. Clarke-Jarvis
DOUBLE-COMPTE : Carlie.
MESSAGES : 8680
ARRIVÉE : 07/09/2011
LOCALISATION : Dans le pays où on ne grandit jamais.



MessageSujet: Re: Roxy + J’aimerais être un flan. Un flan aux abricots.   Dim 15 Sep - 22:34

Merci de l'avoir re-postée
(et d'être revenue malgré ma boulette )

_________________

Can't erase this If you respect me don't protect me
you can tell me, I can handle it (...) Can't erase this, can't delete this. I don't need this, I can't handle it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t2728-ella-le-meilleur-moyen-de-realiser-limpossible-est-de-croire-que-cest-possible http://hideunderbeds.1fr1.net/t2731-ella-dans-la-vie-les-choses-qui-ont-le-plus-de-valeur-sont-celles-qui-n-ont-pas-de-prix#91424
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Roxy + J’aimerais être un flan. Un flan aux abricots.   Dim 15 Sep - 22:36

mais de rien  
( owh, ça peut arriver et puis j'allais pas laisser ma roxy )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Roxy + J’aimerais être un flan. Un flan aux abricots.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Roxy + J’aimerais être un flan. Un flan aux abricots.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Résultat de combat et prise de flan
» flan a l'ananas caramélisé Allégé
» Flan aux Courgettes et au Saumon
» flan à la tomate et au chèvre de weight watchers
» Petit flan martiniquais
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THEY HIDE UNDER BEDS. ☂ :: just gonna stand there and watch me burn :: every song has an ending :: souvenirs de la première version :: anciennes fiches de présentation-