Partagez | 
 

 you say you want me to fix you but you live for the pain (jona)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jona Coppola
DOUBLE-COMPTE : fernando & louis.
MESSAGES : 1576
ARRIVÉE : 10/06/2012
LOCALISATION : arrowsic, le p'tit trou.



MessageSujet: you say you want me to fix you but you live for the pain (jona)   Mer 4 Nov - 11:21




JONA PAMELA COPPOLA


❝ you say you want me to fix you but you live for the pain ❞

nom : coppola ✗ prénom : jona pamela ✗ date de naissance : 10 juin 1992 ✗ âge : vingt-trois ans ✗ nationalité : américaine ✗ orientation sexuelle : hétérosexuelle qui n'a rien contre les nouvelles expériences ✗ statut marital : célibataire ✗ métier/études : actrice, à l'affiche d'un nouveau film à succès ✗ groupe : i love challenge ✗ avatar : ashley benson ✗ crédit : hq-pictures.

 




Jona est jeune femme au passé trouble et torturé. Se débarrassera-t-elle réellement de ses démons un jour ? Difficile à dire. La drogue, l'alcool, le sexe, les soirées, les paparazzades, les scandales, les couvertures de magazine people, c'est ce qui a rythmé sa vie pendant plusieurs années. Plusieurs fois, la jolie blonde a tenté de se poser, de se construire et se reconstruire. Elle a tenté d'arrêter les bêtises, de s'éloigner du show-biz et de ce monde qui semble vouloir sa peau. Brisée par l'absence de son père, Jona est incapable d'avoir une relation saine et normale avec les hommes. Les bons, elle les fuit comme la peste ou alors elle prend soin de tout gâcher lorsque cela devient trop sérieux et les mauvais, elle les cherche, elle les traque et elle leur offre la possibilité de la faire souffrir sur un plateau d'argent. À 23 ans, la jeune actrice semble avoir grandi et muri. Elle est revenue à ses premiers amours : le cinéma, mais tout en restant à distance des mauvais côtés de ce business. Ce succès grandissant, elle le doit à son manager et à sa perseverance sans faille. Jona est une battante. Elle ne laisse jamais tomber et même dans les pires moments, elle finit toujours par se relever. Après avoir frôler la mort lors de la fusillade qui avait eu lieu à Arrowsic il y a deux ans, Jona est plus que jamais décidée à vivre au jour le jour et à profiter de chaque instant. Cet évènement a été décisif dans sa vie et malgré qu'elle flirt toujours avec certains de ses travers, elle est bien décidée à avancer dans la vie et à ne plus se laisser abattre.



LINA


âge : 22 ans ✗ pays : un peu de Suisse, un peu de France ✗ fréquence de connexion : everyday, of course I love youoù as-tu connu thub ? par une amie, il y a très très longtemps ✗ inventé/scénario : sorti tout droit de mon imagination ✗ avis sur le forum : je l'aime plus que tout ✗ c'est ton dernier mot, jean pierre ? et je vous aime aussi, hein.




_________________

SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5677-you-say-you-want-me-to-fix-you-but-you-live-for-the-pain-jona http://hideunderbeds.1fr1.net/t5722-you-say-you-want-me-to-fix-you-but-you-live-for-the-pain-jona
avatar
Jona Coppola
DOUBLE-COMPTE : fernando & louis.
MESSAGES : 1576
ARRIVÉE : 10/06/2012
LOCALISATION : arrowsic, le p'tit trou.



MessageSujet: Re: you say you want me to fix you but you live for the pain (jona)   Mer 4 Nov - 11:21





❝ you're scared to be loved ❞
 



À l'affiche de "Un vent d'hiver", dans son tout premier grand rôle au cinéma, Jona Coppola est la nouvelle actrice que le tout Hollywood va s'arracher. Jeune prodige de seulement vingt-et-un ans, nous avons l'honneur de la recevoir ce soir pour un interview vérité. Elle répondra à toutes les questions que nous nous posons tous depuis qu'elle est apparue sur nos écrans et dans nos magasines pour la première fois il y a déjà cinq ans. Elle nous parlera de son père, de son exil de quelques mois à Portland, de la terrible fusillade qu'elle a vécu là-bas, mais aussi de ses amours, ses projets et ses ambitions. Une petite voix m'a dit que la jolie blonde pourrait se retrouver parmi les nominées d'un certain prix très prestigieux. Mais, attention, je ne vous ai rien dit ! Bon, trève de bavardage, je veux un tonnerre d'applaudissement pour Jona Coppola !

(Applaudissement du public.)

Bonsoir Jona. Tu es vraiment magnifique ce soir !
Merci Peter, tu n'es pas trop mal non plus.
Merci, merci, c'est flatteur venant d'une si jolie jeune femme.

C'est un film qui parle d'une jeune femme perdue, qui s'accroche à la vie comme à un fil qui menacerait de se briser à chaque instant. Est-ce que tu te reconnais dans ce personnage ?

(Jona marque une pause et toise son interlocuteur. Elle joue avec lui en se donnant un air mystérieux qui lui va merveilleusement bien.)

Pour ce rôle, je suis allée puiser en moi de vieux souvenirs, de vieilles émotions. J'ai toujours été quelqu'un de fragile. On peut même dire que j'étais une fille brisée. Mais maintenant j'essaye de ne plus l'être, je veux juste être une femme et laisser la petite fille partir.

Et je pense que l'on peut dire que le papillon sort de sa chrysalide et est prêt à s'envoler... Cette fragilité à laquelle tu fais référence, elle est liée à ton père, n'est-ce pas ? Tout le monde sait que tu as d'abord fait parler de toi par le scandale qui a éclaté autour de cette paternité non assumée par ton père : Jaimie Kimbane. Tu étais sa première fan et il t'avait rejeté. Il y avait eu un procès, des démarches, mais tu disais à l'époque que le dédomagement pécunier ne réparerait pas ton coeur...

(Le sourire de Jona perd un peu de son éclat. Son visage semble se crisper, mais c'est tellement léger que la plupart des gens ne le remarqueraient pas. Elle joue si bien la comédie.)

Effectivement.

Qu'en est-il aujourd'hui ?

On ne se parle toujours pas, mais je l'accepte. J'ai arrêté de courir après quelqu'un qui ne veut pas de moi. (Elle remet une mèche de cheveux derrière son oreille avant de poursuivre.) En fait, ces dernières années j'ai à peu près tout essayé pour attirer son attention, pour obtenir ne serait-ce qu'un signe, mais je ne suis parvenue qu'à m'auto-détruire. C'est pour ça que je suis partie à Arrowsic. Enfin ça, tout le monde le sait déjà.

Oui enfin depuis 2 ans, tu es devenue beaucoup plus discrète sur ta vie personnelle et sur tes projets. Beaucoup ont cru que tu ne reviendrais jamais sur le devant de la scène. Etait-ce un recul nécessaire ou bien tu ne faisais que préparer ton retour dans le monde du 7ème art ?

Non, c'était un recul nécessaire et un recul qui m'a fait du bien. Le projet de revenir au cinéma n'est venu que plus tard, lorsqu'une opportunité s'est présentée, comme tombée du ciel. D'ailleurs, je ne remercierai jamais assez mon manager, James Bruckley pour son implication et son soutien sans faille.

D'ailleurs, je crois savoir qu'un certain nombre de tabloïds vous prêtent une histoire tous les deux. Est-ce qu'il y a un peu de vrai là dedans ?

(Jona semble à la fois mal à l'aise et agacée. Elle se tortille sur son fauteuil et met un peu de temps avant de répondre.)

Je vous rappelle que James est marié. Il a des enfants. C'est un grand frère pour moi, c'est tout.

Très bien, très bien. Mais dans ce cas, est-ce que cela veut dire qu'il y a quelqu'un d'autre dans ta vie ? Je sais que tu n'es pas très friante de ces révélations-là, mais tes fans masculins souhaiteraient savoir s'il leur reste un espoir !

(La remarque de présentateur de l'émission arrache un petit rire à Jona. Le mal aise ne semble pas encore s'être tout à fait dissiper. De toute évidence, le sujet abordé n'est pas agréable pour la jeune actrice.)

Je suis célibataire, oui. Pendant longtemps j'ai eu tendance à penser qu'il y a des gens desquels on se rend compte plus tard qu'il fallait les éviter dès le départ, mais aujourd'hui je ne le crois plus.

Quelle philosophe cette petite Jona. Allez, allez, on applaudit !

(Le présentateur se lève et le public applaudit, enthousiaste. Jona affiche un large sourire qui fait oublier son air tendu d'un peu plus tôt. Après presque une minute, il s'assied et se prépare à reprendre.)

Et maintenant, quels sont tes projets ? Beaucoup parlent d'une éventuelle suite d'"Un vent d'hiver". Y a-t-il du vrai ? Vas-tu à nouveau te mettre dans la peau de Maria Stevenson ?

Ça je ne peux malheureusement pas vous le dire. Mais vous le saurez bien assez tôt. Pour le moment, je vais continuer à faire le tour des Etats-Unis pour la promotion du film. D'ailleurs, dans une dizaine de jours je termine cette tournée avec la ville d'Arrowsic où je marquerai une étape spéciale. Je pense d'ailleurs y rester quelques temps pour m'y reposer. C'est devenu mon havre de paix.



_________________

SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5677-you-say-you-want-me-to-fix-you-but-you-live-for-the-pain-jona http://hideunderbeds.1fr1.net/t5722-you-say-you-want-me-to-fix-you-but-you-live-for-the-pain-jona
 

you say you want me to fix you but you live for the pain (jona)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Gâteau au chocolat sans oeufs
» [INFO] mail2web devient payant !
» [SOFT] ZORRO.GPS : Le logiciel de navigation bon marché [Demo/Payant]
» gateau à la citrouille ou potiron ww
» Stegobium paniceum . (insecte, vrillette, farine)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THEY HIDE UNDER BEDS. ☂ :: i wish i was someone better :: lost in translation :: accomplished-