Partagez | 
 

 same bed but it seems just a little bit bigger now (louis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Louis Moreau-Leroy
DOUBLE-COMPTE : fernando & jona.
MESSAGES : 522
ARRIVÉE : 16/02/2013
LOCALISATION : arrowsic.



MessageSujet: same bed but it seems just a little bit bigger now (louis)   Mer 4 Nov - 11:26




LOUIS MOREAU-LEROY


❝ same bed but it seems just a little bit bigger now ❞

nom : moreau-leroy ✗ prénom : louis ✗ date de naissance : 16 février 1990 ✗ âge : vingt-cinq ans ✗ nationalité : française ✗ orientation sexuelle : hétérosexuel ✗ statut marital : célibataire, mais légèrement entiché d'une certaine Joe ✗ métier/études : chasseur de tornades ✗ groupe : i am nostalgic ✗ avatar : aaron taylor-johnson ✗ crédit : hq-diesel.

 




16 février 1990 : naissance dans un hôpital de la banlieue parisienne, à l’hôpital Ambroise-Paré à Boulogne-Billancourt. Fils d’un expert en finance américain, expatrié en France et d’une héritière d’une famille de la noblesse française. Fier de cet héritage, le père de Louis a insisté pour que ses enfants portent le nom de famille maternel.
3 juillet 2008 : obtention du baccalauréat section scientifique avec mention « très bien » à l’Académie de Paris. Préparation de son départ pour les Etats-Unis.
24 août 2008 : installation chez sa tante paternelle dans le petit village de pêcheur d’Arrowsic, dans le Maine, pour suivre des études à l’Institut Américain de météorologie de Portland.
23 octobre 2008 : rencontre avec Mathilde dans le laboratoire des études de phénomènes météorologiques extrêmes. Jeune française originaire du sud de la France, elle ne manque pas de faire craquer Louis.
1er juillet 2011 : diplômé de l’Institut Américain de météorologie de Portland.
23 novembre 2011 : décès de Mathilde lors de leur stage de fin d’étude en Oklahoma, alors qu’ils observaient une tornade particulièrement puissante. Mathilde, curieuse, a pris la voiture seule et elle s’est approchée un peu trop près, ça lui a été fatal. Ça faisait trois ans que Louis et elle étaient en couple et il commençait à parler d’avenir.
9 janvier 2012 : inscription à l’Université de Portland en Bachelor de philosophie. Louis ne souhaite plus poursuivre son rêve, leur rêve. Il n’est pas très assidu et reste souvent à Arrowsic pour aider sa tante à gérer le tea room qu’elle possède.
3 avril 2013 : rencontre avec Joe.
1er avril 2014 : annonce du projet de construction d’un aéroport à Arrowsic. Départ de Louis pour l’Oklahoma, il considère qu’il est temps de renouer avec sa vraie vocation.
31 octobre 2015 : fin du projet de recherche sur terrain qu’il mène avec « le boss » et décision de l’équipe de retourner à Portland.
8 novembre 2015 : retour à Arrowsic.

Louis fonctionne par l’intellect et il a tendance à tout vouloir comprendre et rationaliser. C’est un cartésien qui ne croit qu’en la science.
Au niveau relationnel, il peut se montrer très froid et distant selon son humeur, mais surtout selon le niveau de confiance qu’il a en la personne en question. Il n’est pas spécialement tactile, ni affectueux et ça peut être assez déstabilisant pour les autres. Il n’a pas toujours été comme ça, mais depuis qu’il a perdu sa petite amie, il a peur de souffrir s’il s’attache à nouveau.
Borné, il avoue difficilement qu’il a tord. Mieux vaut ne pas entrer en conflit avec lui. Impatient, Louis n’aime pas attendre. Il n’aime pas non plus quand quelque chose lui résiste. Il veut tout tout de suite et si ce n’est pas le cas, il peut vite s’emporter.
Depuis le décès de sa petite amie, Mathilde, il est devenu un jeune homme sombre et fermé. Mais il reste malgré tout capable de s’ouvrir lorsqu’il n’y a pas de sentiments en jeu ou bien lorsqu’il s’agit de personnes en qui il a confiance. Lorsqu’il y arrive, il perd son côté arrogant et devient très amusant.




LINA


âge : 22 petites années ✗ pays : suisse d'origine, mais française d'adoption ✗ fréquence de connexion : 7 jours sur 7, pour vous servir ✗ où as-tu connu thub ? par un post twitter et depuis il est dans mon coeur ✗ inventé/scénario : inventé de a à z ✗ avis sur le forum : love it ! ✗ c'est ton dernier mot, jean pierre ? oui, parce que j'ai toujours le dernier mot Laughing




_________________
GIRL, I HAVE NO SHAME  
©️ okinnel.


Dernière édition par Louis Moreau-Leroy le Dim 8 Nov - 14:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5678-same-bed-but-it-seems-just-a-little-bit-bigger-now-louis http://hideunderbeds.1fr1.net/t5721-same-bed-but-it-seems-just-a-little-bit-bigger-now-louis
avatar
Louis Moreau-Leroy
DOUBLE-COMPTE : fernando & jona.
MESSAGES : 522
ARRIVÉE : 16/02/2013
LOCALISATION : arrowsic.



MessageSujet: Re: same bed but it seems just a little bit bigger now (louis)   Mer 4 Nov - 11:27





❝ our song on the radio but it don't sound the same ❞
 



Discours à l’enterrement de Mathilde, 28 novembre 2011.
Mathilde. Mathilde, ce prénom qui me hante chaque jour, à chaque heure, même à chaque seconde depuis ce 23 novembre 2011. M.a.t.h.i.l.d.e. Huit lettres qui resteront toujours gravées en moi. M comme le manque qui ne me quitte plus depuis que c’est arrivé. A comme l’amour infini que je ressentais pour ce petit bout de femme. T comme la tornade qu’elle était et comme celle qui me l’a enlevé. H comme la haine qui me hante de n’avoir pas sur la protéger. I comme l’illusion de l’avoir parfois toujours auprès de moi lorsque, les yeux clos, je rêve que cette journée ne se soit jamais produite. L comme le laboratoire dans lequel on s’est rencontré et dans lequel je ne parviens plus à entrer. D comme le danger qui nous animait, qui nous faisait vivre et vibrer, mais aussi comme celui qui nous a perdu. Et puis, E comme l’enfer que c’est de vivre sans elle.

Journal de bord – Pensées du 8 novembre 2015

Reposer mes valises à Arrowsic n’est pas un plaisir. En fait, c’est même plutôt un choix par défaut. Après près d’un an passé en Oklahoma, mon boss a décidé de transférer son bureau à Portland pour cesser le terrain et se concentrer sur la recherche en lien avec le très fameux centre météorologique de Portland. À partir de là, il m’a paru évident que j’allais retourner vivre chez ma tante avec mon cousin et ma cousine. Ces derniers mois ont été particulièrement éprouvant et je ne me vois pas continuer à rester dans ma solitude. Et puis, revenir à Arrowsic c’est un peu un retour aux sources. Les jours où je ne devrai pas me rendre à Portland pour assister le boss dans ses recherches, je pourrai me concentrer sur mon propre projet de livre pseudo-philisophique sur le rapport entre la psychologie de l’homme et les phénomènes météorologique extrêmes tels que les tornades.
Cependant, je ne reviens pas dans être un peu anxieux par rapport à ma présence ici. À peine le panneau « Arrowsic » franchi, je me rends compte que je suis dans un tout autre monde. À vrai dire, je ne reconnais pas grand chose. Depuis le projet de la construction d’un aéroport, tout a changé. C’est au moment de l’annonce que je suis parti. Moi, tout comme la plupart des gens d’ailleurs. Seuls quelques résistants sont restés et ils ont bien eu raison puisqu’ils ont obtenu gain de cause : le projet d’aéroport est tombé à l’eau. Ma tante fait partie de ces gens-là, ce qui m’assurent au moins que la maison et ce qu’elle contient n’aura pas changé.
Je suis pris d’un drôle de sentiment. Je rentre au bercail, je reviens là, dans un lieu plein de bons souvenirs, mais où je ne reconnais presque plus rien. Ce que j’espérais retrouver à Arrowsic semble s’être envolé, évaporé. Les souvenirs ont tout à coup un goût amer, comme s’il n’avait pas pu être réel avec la vision de cet environnement si différent. Et puis, ce n’est pas tout, qui sait qui je vais retrouver ici ? Joe est-elle encore là ? Que pourrait-il se passer si on se revoyait ? Pour moi, cette histoire est du passé. Je n’aurais jamais dû débuter quoi que ce soit avec elle. On ne se comprend pas. On ne fait que de se disputer, de se chamailler et d’essayer de descendre l’autre. Ce jeu m’avait amusé, au début. Mais dès lors que j’ai commencé à ressentir certaines choses, j’ai entendu la sonnette d’alarme. Et puis, c’est justement à ce moment là que l’histoire de l’aéroport est intervenue, comme un signe qu’il était temps de prendre chacun notre chemin. Je n’ai plus eu de nouvelles, je n’ai plus su ce qu’elle était devenue, ni même s’il lui arrivait de penser encore à moi. Parce que moi, je ne pouvais pas réellement m’empêcher de penser à elle.



_________________
GIRL, I HAVE NO SHAME  
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5678-same-bed-but-it-seems-just-a-little-bit-bigger-now-louis http://hideunderbeds.1fr1.net/t5721-same-bed-but-it-seems-just-a-little-bit-bigger-now-louis
 

same bed but it seems just a little bit bigger now (louis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» huitieme d'ecu
» Enorme ecu Louis XIV
» LOUIS XIII LE JUSTE (14/05/1610-14/05/1643) Denier tournois de Navarre - 1635
» Une belle photo ? une bonne photo ? LA photo ?...
» Louis Noir
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THEY HIDE UNDER BEDS. ☂ :: i wish i was someone better :: lost in translation :: accomplished-