Partagez | 
 

 We keep this love in a photograph ~ Jonny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Lenny Gavennham
MESSAGES : 440
ARRIVÉE : 19/04/2012


MessageSujet: We keep this love in a photograph ~ Jonny   Mer 18 Nov - 23:01

We keep this love in a photograph
Jona & Lenny



Cela faisait désormais plusieurs semaines que Lenny était rentré de son tour du monde, qu'il avait reposé définitivement ses valises dans sa ville d'origine… qui avait pourtant bien changé. Lui qui connaissait Arrowsic par cœur se prenait parfois à ne pas reconnaitre cet endroit qu'il chérissait tant, et qu'il avait arpenté en long en large et en travers depuis sa plus tendre enfance. Tout ici semblait avoir changé, si bien qu'il se demandait parfois s'il ne s'était pas trompé de ville en croyant rentrer chez lui. Certains quartiers qu'il aimait fréquenter étaient devenus méconnaissables, et c'était avec un certaine curiosité que Lenny redécouvrait peu à peu son fief. Avec curiosité, mais aussi une forme d'amertume, de mélancolie qui lui faisait regretter cet Arrowsic qu'il avait connu auparavant, et qui semblait désormais avoir totalement disparu. Il y avait les lieux, et il y avait les gens. Et autant dire qu'un certain nombre d'habitants qu'il avait l'habitude de fréquenter par le passé avait quitté la ville pour aller s'installer ailleurs. Fort heureusement pour lui, il lui restait encore ici quelques repères, dont son frère cadet Rudy et sa sœur Eve qui, contre toute attente, avait prit la décision de revenir en ville pour se rapprocher des siens.

Mais comme à l'accoutumée, Lenny avait régulièrement besoin de se retrouver seul avec lui-même et en cet après-midi ensoleillé, le jeune homme avait prit la décision de retrouver un lieu bien particulier. Un lieu qui avait longtemps été sa cachette secrète, l'endroit où il pouvait être totalement au calme et à l'écart de la civilisation. Croisant les doigts pendant toute la durée de son trajet en espérant pouvoir retrouver son repaire intact, Lenny découvrit avec soulagement que rien n'avait vraiment bougé dans ce lieu totalement isolé. Au beau milieu de la forêt bordant Arrowsic, à l'écart de tous les chemins régulièrement empruntés par les randonneurs, le jeune homme gara son van à l'abri des regards et quitta son véhicule le sourire aux lèvres tout en humant profondément cet air qui finalement, lui avait un peu manqué. Car même après avoir fait un tour du monde d'un peu plus d'un an au cours duquel il avait découvert un nombre incalculable de merveilles, Lenny réalisait aujourd'hui qu'il n'avait jamais trouvé d'endroit comparable à Arrowsic. Tout simplement parce qu'il était ici chez lui, et qu'aucun autre endroit sur Terre ne pourrait le remplacer.

Reprenant ses vieilles habitudes, Lenny n'avait pas tardé à se rapprocher du ruisseau qui coulait non loin de son van et s'était allongé au pied d'un arbre, savourant ce calme et cette plénitude retrouvée. Mais alors qu'il s'apprêtait presque à s'endormir, un bruit derrière lui éveilla toute son attention. Croyant d'abord à l'arrivée d'un animal, le jeune homme se figea finalement, restant bouche bée en croisant le regard d'une des seules personnes à qui il avait fait découvrir cet endroit secret et qu'il ne s'attendait clairement plus à recroiser de si tôt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5735-lenny-we-keep-this-love-in-a-photograph http://hideunderbeds.1fr1.net/t5747-lenny-don-t-worry-be-happy#210684
avatar
Jona Coppola
DOUBLE-COMPTE : fernando & louis.
MESSAGES : 1576
ARRIVÉE : 10/06/2012
LOCALISATION : arrowsic, le p'tit trou.



MessageSujet: Re: We keep this love in a photograph ~ Jonny   Sam 21 Nov - 11:08

Le retour à Arrowsic est étrange et inattendu. La ville n'est pas telle que je m'attendais à la retrouver. La vie ne s'est pas figée en mon absence. Les gens sont partis, certains sont revenus et de nouvelles personnes sont arrivées. Les lieux ce sont transformés. Certains commerces emblématiques de la petite ville portuaire sont restés tels quels. Il y a toujours ce joli petit Tea Room, le restaurant Muffy's, le vieux garage au bout de la ville, l'hôpital - bien qu'il a été rénové et bien sûr les établissement scolaires. En passant devant le lycée, je n'ai pu m'empêcher de constater que tout est resté intact, inchangé, comme gelé dans le temps. Les souvenirs me sont revenus et je pouvais encore entendre les coups de feu de la folie meurtrière de Liam. Depuis tout ça, la ville semble s'être relevé. Et moi aussi, je me suis relevée. Arrowsic est en pleine expansion et ça fait plaisir pour une ville que l'on avait condamné. Arrowsic est toujours debout et grandit plus que jamais. Je suis fière d'être de retour ici, dans cet endroit que je considère comme chez moi. Los Angeles, je ne m'y suis jamais complètement sentie à ma place. Pourtant, c'est là-bas que j'ai grandi, que j'ai vécu la plupart des années de ma vie, mais il y a quelque chose qui me manque. Ce petit quelque chose que je ne saurais expliqué mais que je retrouve ici, à Arrowsic.

Je suis contente, soulagée d'être là, mais je suis aussi déstabilisée par tous ces changements. C'est étrange de voir que même certain nom de rue ont changé. On peut toujours sentir l'âme de la ville, présente à chaque recoin de rue, mais ce n'est plus totalement pareil. En fait, j'ai juste besoin d'un peu de temps pour m'y faire, pour me réadapter au nouvel Arrowsic.
S'il y a bien un lieu qui, je pense, n'a absolument pas changé c'est le petit coin au bord du ruisseau où m'emmenait souvent Lenny. Il était parti, lui aussi, donc c'est bien seule que je vais m'y rendre aujourd'hui. Je me dis que ça me fera du bien de retrouver cet endroit paisible, calme, silencieux où l'on peut prendre le temps de se poser et de réfléchir. Je crois bien que j'en ai besoin après tout le tumulte de la tournée de promotion du film.

Je prends la voiture de location que j'ai loué avant-hier et je file vers la sortie de la ville. Très vite, je me retrouve en pleine nature. J'aime vraiment les paysages naturels du Maine. Je trouve ça magnifique. Les lacs, les étangs, les arbres oranges et rouges vifs, aux couleurs de l'automne. Une fois arrivée près du sentier qui mène au petit ruisseau, je remarque la présence d'un van garé sous un arbre. Un van que je ne connais que trop bien. Est-ce qu'il est possible qu'il soit là ? Mon coeur se met à battre la chamade. Je ne m'attendais pas du tout à pouvoir le retrouver ici. Le stress s'empare de moi et pendant un instant je songe à faire demi-tour. Notre séparation ne s'est pas super bien passée, mine de rien, et je n'ai plus eu, ni donné de nouvelles depuis. On ne s'était d'ailleurs même pas réellement dit au revoir au moment de partir chacun de notre côté.
Après être restée cinq bonne minutes à l'arrêt à tergiverser. Je coupe finalement le moteur de la voiture. Je replace une mèche de cheveux derrière mon oreille et je noue mon écharpe autour de mon cou. Il y a un peu de vent aujourd'hui et la température n'est pas des plus agréable. Je me faufile hors de la petite ford et je claque la portière. Il ne me faut pas plus de deux minutes pour atteindre le bord du ruisseau. Pourtant, je prends mon temps, je marche presque au ralenti, repoussant au maximum ce moment que je me suis pourtant décidé à affronter. Et, comme je le supposais, il est là. Il est assis exactement là où l'on s'asseyait tous les deux pendant des heures à parler de tout et de rien ou à se taire et se contenter de se reposer, main dans la main.
Probablement alerter par le bruit de mes pas, il se redresse et son regard croise le mien. Lenny a l'air tout aussi surpris que moi. « Salut. » C'est tout ce qui parvient à sortir sur le moment. J'ignore comme aborder ces retrouvailles, ni ce que je pourrais lui dire. « Je ne pensais pas te trouver là... Je voulais juste... » Je cherche mes mots, j'hésite, je suis mal à l'aise. « Je voulais juste retrouver un endroit que j'aime, un endroit qui n'a pas changé. » Je tente deux pas de plus. « Je peux m'asseoir ou tu veux que je m'en aille ? »

_________________

SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5677-you-say-you-want-me-to-fix-you-but-you-live-for-the-pain-jona http://hideunderbeds.1fr1.net/t5722-you-say-you-want-me-to-fix-you-but-you-live-for-the-pain-jona
avatar
Lenny Gavennham
MESSAGES : 440
ARRIVÉE : 19/04/2012


MessageSujet: Re: We keep this love in a photograph ~ Jonny   Dim 6 Déc - 16:05



Si Lenny avait reprit le chemin de cet endroit si particulier, c'était simplement pour se retrouver. Pour profiter à nouveau de ce calme, de ce décor qu'il aimait tant et qui, par chance, n'avait pas encore été touché par tous les changements qui intervenaient à Arrowsic. Parfois, le jeune homme avait l'impression de se perdre dans sa propre ville natale, et le fait de se retrouver ici lui faisait un bien fou. Comme avant, il s'était allongé contre un arbre juste au bord de l'eau, et malgré l'air un peu frais qui l'enveloppait, Lenny ne tarda pas à somnoler. Il était bien, tout simplement, et savait que rien ni personne ne viendrait jamais le déranger ici. Quoi que… Sortant brusquement de cette sorte de torpeur dans laquelle il s'était plongé, le jeune homme fut surpris d'entendre des bruits de pas qui approchaient derrière lui. D'ordinaire, il n'y avait que lui et les oiseaux, parfois quelques animaux sauvages qui passaient et fuyaient aussitôt en l'apercevant. Mais cette fois, aucune trace de fuite, aucun indice qui lui permettait de deviner de quel animal il s'agissait… et pour cause. Lorsqu'il se décida finalement à faire volte-face, Lenny posa ses yeux sur une silhouette pour le moins inattendue. Une silhouette qu'il avait maintes et maintes fois essayé d'oublier, en vain. Cette fille qui peuplait ses pensées bien malgré lui, en dépit de ce tour du monde qu'il avait fait dans l'espoir d'oublier sa vie d'avant et leur histoire d'amour gâchée par le comportement de Jona. Jona, qui se tenait debout derrière lui et qui avait l'air au moins aussi surprise que lui de le trouver ici.

Incapable de décrocher le moindre mot, il la laissa prendre la parole la première ce qui lui enleva une belle épine du pied. Tout au fond de lui, Lenny sentait bien une certaine forme de joie, presque un petit soulagement d'enfin revoir Jona ailleurs que dans son écran de télévision ou sur un écran de cinéma. Mais sans qu'il ne puisse s'en empêcher, le jeune homme se remémora aussi tous leurs mauvais moments, et notamment leur rupture qui l'avait affecté bien plus qu'il n'aurait pu l'imaginer. Alors qu'il avait toujours tout ignoré de l'amour, Lenny était littéralement tombé sous le charme de la jolie blonde et avait d'autant plus souffert lorsqu'ils avaient du se séparer. Jona balbutiait légèrement en lui expliquant qu'elle ne se doutait pas de sa présence ici, et qu'elle n'était venue que pour trouver un peu de calme, tout comme lui. Et alors qu'elle osait avancer un peu plus vers lui, la jeune femme questionna : « Je peux m'asseoir ou tu veux que je m'en aille ? » A peine eut-elle terminé sa phrase qu'elle fit écho dans l'esprit de Lenny. Voulait-il qu'elle s'en aille ? Voulait-il tirer un trait sur cette occasion de la revoir, de lui parler de nouveau après tout ce temps ? A vrai dire, il n'en savait absolument rien et se laissa simplement guider par son instinct en se décalant légèrement, signifiant ainsi à son ex-petite amie qu'elle était libre de s'installer à ses côtés si elle en avait envie. Lenny était gêné, absolument pas dans son état normal et certainement méconnaissable pour les gens qui avaient l'habitude de le côtoyer. Mais la présence de Jona si près de lui le remuait d'une manière qu'il n'avait pas soupçonnée. Un peu timidement, sans vraiment oser la regarder dans les yeux, Lenny osa néanmoins décrocher quelques mots en déclarant : « Je… j'savais pas que tu étais par ici, et que tu continuais à venir là… » marmonna-t-il en tentant du mieux qu'il pouvait de cacher son trouble et sa surprise toujours bien présente. Lenny laissa ensuite un petit silence s'installer, ne sachant absolument pas quoi dire ni même quel comportement il était censé adopter en présence de Jona. Puis, au bout de quelques instants, il se décida à reprendre la parole en lâchant la question la plus stupide et la plus banale qui soit : « Ca fait longtemps, tu… tu vas bien ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5735-lenny-we-keep-this-love-in-a-photograph http://hideunderbeds.1fr1.net/t5747-lenny-don-t-worry-be-happy#210684
avatar
Jona Coppola
DOUBLE-COMPTE : fernando & louis.
MESSAGES : 1576
ARRIVÉE : 10/06/2012
LOCALISATION : arrowsic, le p'tit trou.



MessageSujet: Re: We keep this love in a photograph ~ Jonny   Mar 19 Jan - 11:31

Me retrouver là me procure un sentiment étrange. Je me rends compte du paradoxe de mes émotions depuis que je suis rentrée à Arrowsic. D'un côté, j'ai l'impression que je suis partie hier, que le temps s'est figé et qu'on m'a attendu. Mais d'un autre côté, je ne peux nier que tout est différent, que la ville a évolué et que plus rien n'est vraiment pareil. C'est Arrowsic, ce sont les mêmes odeurs, les mêmes couleurs, les mêmes sensations, mais les gens sont différents, les peintures fraîches, les chantiers plus nombreux. Et puis, moi aussi j'ai changé, j'ai évolué. J'ai tellement vécu de choses cette dernière année. Des choses qui m'ont transformé. Alors oui, me retrouver dans cet espace naturel, que j'ai tant aimé, me rappelle des souvenirs. J'ai l'impression de renouer avec la Jona fragile et compliquée, celle qui se reposait des heures entières dans les bras de son Lenny avec l'espoir que sa vie ait un jour un sens. Et aurais-je pu croire dans ces moments là que je trouverais justement un sens à ma vie, mais que ce sens, je le trouverais bien loin de ses bras rassurants qui me semblaient, alors, le seul refuge possible.

Lenny n'a pas changé. Il a toujours cette aura légèrement nonchalante, ce semblant de sourire crispé lorsqu'il est gêné et ce charme naturel qui m'a fait craqué. Me retrouver face à lui réveille tout un tas de souvenirs et de sentiments que je prenais grand soin d'ignorer. Ces retrouvailles sont déstabilisantes aussi bien pour l'un que pour l'autre. Le vaste espace naturel dans lequel nous nous trouvons semble se resserrer autour de nous. L'air me manque, j'ai le souffle coupé. Mon coeur bat la chamade. Je me demande s'il va me rejeter, me demander de partir ou s'il va accepter que je partage une bribe de sa journée avec lui. Alors je lui demande tout simplement si je peux rester, si je peux m'asseoir à ses côtés. Finalement c'est par un signe qu'il m'indique, en guise de réponse, que je suis libre de m'approcher. Je fais donc quelques pas en douceur et je m'installe à ses côtés, à une distance respectable. « Je… j'savais pas que tu étais par ici, et que tu continuais à venir là… » Les mots semblent lui manquer à lui aussi. Décidément, la conversation ne s'annonce pas des plus faciles. « Ca fait longtemps, tu… tu vas bien ? »

« Oui. Je viens de rentrer à Arrowsic... J'avais besoin de retrouver un peu de pureté... Tu vois ? Mais je dois avouer que moi non plus je ne m'attendais pas trop à te voir ici. » Même pas du tout. Je croyais Lenny loin, très loin. Dans un autre pays, un autre continent, quelque part dans le monde à des milliers de kilomètres de la petite ville de pêcheur où nous nous sommes connus. Et puis, je repense à sa dernière question. Est-ce que je vais bien ? C'est une question qui pourrait paraître anodine, mais qui ne l'est plus tellement lorsqu'il s'agit de Lenny et moi, et surtout de notre passé. Ma manière d'être, mes états d'âme sont même les raisons principales de notre rupture. Alors, pendant quelques secondes, je pèse mes mots, je réfléchis. « Je vais bien. Tu dois savoir que j'ai tourné un film... Ça et mon nouvel agent m'ont vraiment aidé à m'en sortir. Je ne bois plus et je ne me drogue plus depuis plus d'un an. » Je ne parviens pas à le regarder en disant ça. J'ai toujours eu honte de mes démons, surtout vis à vis de Lenny. Je sais que c'est ce qu'il déteste le plus en moi et c'est ce contre quoi il a lutté jusqu'à capituler. « Et toi ? Quand es-tu rentré ? » je finis par demander en relevant les yeux vers lui.

_________________

SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5677-you-say-you-want-me-to-fix-you-but-you-live-for-the-pain-jona http://hideunderbeds.1fr1.net/t5722-you-say-you-want-me-to-fix-you-but-you-live-for-the-pain-jona
avatar
Lenny Gavennham
MESSAGES : 440
ARRIVÉE : 19/04/2012


MessageSujet: Re: We keep this love in a photograph ~ Jonny   Dim 24 Jan - 11:40

Même s'il voyait Jona là, tout près de lui, Lenny avait encore un peu de mal à réaliser qu'il venait bel et bien de la retrouver après tout ce temps passé loin d'elle, après cette rupture si douloureuse qui l'avait poussé en-dehors des frontières d'Arrowsic. Lui qui était venu chercher un peu de calme et de tranquillité dans un de ses coins favoris de la ville, il se retrouvait en face de celle qui hantait toute ses pensées depuis des lustres et qu'il n'avait jamais imaginé recroiser. Ou plutôt pas dans ces conditions, puisqu'il ignorait que la jeune femme était revenue ici à Arrowsic. Ce furent d'ailleurs les toutes premières paroles qui franchirent les lèvres du jeune homme, abasourdi et un peu prit de court face à ce fantôme de son passé qui venait s'installer auprès de lui à la place qu'il lui avait laissée. A en croire son attitude, Jona n'était pas plus à l'aise que son ami et ce fut pourtant le plus naturellement du monde qu'elle répondit, probablement aidée par ses talents d'actrice qui manquaient tant à Lenny. La jeune femme expliqua onc qu'elle était de retour en ville et que, tout comme lui, elle était venue chercher un peu de calme dans cet endroit à l'écart de la civilisation et des grands projets de ce nouveau maire qui semblait vouloir transformer Arrowsic. Lentement, en buvant chacune de ses paroles, Lenny hocha la tête alors que Jona enchainait bientôt sur son état de santé e le film qu'elle avait tourné. A l'évocation de ce dernier, le jeune homme ne put s'empêcher d'afficher un mince sourire tant il se surprenait encore d'être allé poser ses fesses dans une salle de cinéma, et reprit à mi-voix : « Je sais… Tu vas rire, mais… Je suis même allé le voir. Dans une vraie salle de cinéma et tout… » Ses explications étaient hésitantes mais sans trop savoir pourquoi, Lenny voulait qu'elle sache. Qu'elle sache qu'il ne l'avait pas oubliée malgré tout, et qu'il avait en partie suivi ce succès grandissant qu'elle connaissait depuis la sortie de ce film. « Je suis content pour toi, vraiment. Pour ton succès, et puis le fait que tu ailles mieux… c'est cool. » enchaina le jeune homme, sans forcément trouver les mots adéquats pour traduire sa pensée, tant il était encore troublé par la présence de Jona si près de lui.

Si elle ne semblait pas avoir l'audace de le regarder Lenny, lui, avait bien du mal à détacher ses yeux de cette silhouette dont il avait tant rêvé. Il ne voulait en aucun cas la mettre mal à l'aise, mais c'était plus fort que lui, comme un besoin de se prouver qu'il n'était pas en train de rêver une fois encore. Mais au moment où elle daigna enfin relever les yeux vers lui en le questionnant sur sa présence ici, Lenny détourna son regard par réflexe, presque un peu honteux d'avoir été prit en flagrant délit d'admiration. « Je suis rentré y'a quelques semaines, pas plus. Je crois que j'avais besoin de revenir, il y a encore Rudy ici, et puis ma sœur… Mais… disons que je suis un peu surpris par tous les changements, j'imagine que c'est pareil pour toi. » avoua-t-il en faisant référence au nouveau visage de la ville qui les avait vue grandir. Mais après un bref silence, Lenny cracha enfin la question qui lui brûlait les lèvres depuis un bon moment et tout en croisant le regard azur de Jona, demanda : « Tu… Est-ce que tu reviens ici définitivement, ou tu es juste de passage pour quelques jours ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5735-lenny-we-keep-this-love-in-a-photograph http://hideunderbeds.1fr1.net/t5747-lenny-don-t-worry-be-happy#210684
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: We keep this love in a photograph ~ Jonny   

Revenir en haut Aller en bas
 

We keep this love in a photograph ~ Jonny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» We keep this love in a photograph ~ Jonny
» Love me tender
» [O'Faolain, Nuala] Best Love Rosie
» [Film] Love Actually
» [Malte, Marcus] Garden of love
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THEY HIDE UNDER BEDS. ☂ :: arrowsic, maine :: alentours :: forêt-