Partagez | 
 

 Imagine all the people | Mattia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Mattia Jarvis
MESSAGES : 6782
ARRIVÉE : 03/09/2011


MessageSujet: Imagine all the people | Mattia   Ven 20 Nov - 12:36




MATTIA LEONE JARVIS


❝ Imagine all the people ❞

nom : Jarvis ✗ prénom : Mattia ✗ date de naissance : 3 septembre 94  ✗ âge : 21 ✗ lieu de naissance : Portland ✗ nationalité : américain ✗ orientation sexuelle : Ellao ✗ statut marital : mariée ✗ métier/études : entraineur de tennis ✗ groupe :It doesn't matter ✗ avatar : Jake Abel ✗ crédit : tumblr.

 




A vécu une enfance faite de bonheur et d'amour | Aime écouter les Beatles, et le Reggae | A perdu son père d'un cancer quand il avait 10 ans | Aime le café, et les bières | A une mère à moitié folle qui s'est remariée avec un beau-père complètement tordu | A toujours aimé le tennis | Est tombée amoureux d'Ella au lycée | Adore aussi le basket | A éviter les maisons d'accueil grâce à Ashton | Déteste les choux de Bruxelles |A vécu pas mal de choses avec Ella | Aime chanter sous la douche |A aimé Ella, l'a détesté parfois, mais l'a toujours aimé | Est papa du ravissant Lleyton, trois ans maintenant | A toujours vécu pour le tennis | N'a pas voulu être papa au début mais il a finalement accepté le petit | A adoré vivre de sa passion | N'a pas beaucoup de regrets | N'est plus professionnel à cause d'une grave blessure | Adore la glace à la pistache et au chocolat | A repris avec Ted, son premier entraineur, l'école de tennis d'Arrowsic | Ne sait pas se coiffer | N'a plus aucune nouvelle de sa mère, partie avec son chien de mari | Adore faire la fête | S'est marié avec Ella suite à un road-trip | Est parfois un peu violent, mais ça va mieux | Veut vivre heureux avec Ella, et veut recoller les morceaux avec elle | Est heureux de revenir ici | Fait de nouveaux des cauchemars depuis qu'il est revenu vivre à Arrowsic | Adore aller se promener sur la plage | Aimerait bien que Ashton débarque de nouveau dans leur vie | Veut rendre heureux Ella | Veut rendre heureux son fils




TON PSEUDO


âge : XX YO ✗ pays : France ! ✗ fréquence de connexion : ½ fois par semaine ✗ où as-tu connu thub ? ... ✗ inventé/scénario : inventé ✗ avis sur le forum ::siffle : ✗ c'est ton dernier mot, jean pierre ? oui 8)





Dernière édition par Mattia Jarvis le Ven 20 Nov - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t2704-mattia-some-days-are-better-than-others http://hideunderbeds.1fr1.net/t2755-mattia-some-days-are-better-than-others
avatar
Mattia Jarvis
MESSAGES : 6782
ARRIVÉE : 03/09/2011


MessageSujet: Re: Imagine all the people | Mattia   Ven 20 Nov - 12:37





❝ Une faute avouée est à moitié pardonnée. C'est faux. Au tennis, les doubles fautes, ça ne pardonne pas. Alors, en tout bon joueur de tennis, évite d'avouer tes fautes. ❞
 




Ce morceau de journal avait un peu vieilli. A force de trainer depuis deux semaines sur le bord de la commode, en plein soleil, il jaunissait. Il pouvait bien de toute façon être mangé par un rat, brûlé dans la cheminée, découpée en mille morceaux que personne ne s'en moquerait. Le Portland News était devenu un pestiféré, depuis ce jour-là. Mattia ne savait même pas pourquoi, il trainait encore là, ni pourquoi ni lui ni Ella ne l'avait pas encore enfouit dans une poubelle, parmi les choses les plus dégueulasses. Le prenant enfin dans ses mains, le jeune homme se remit à lire encore cet article maudit. Il n'arrivait pas à croire que toute cette ville -toute sa ville- allait partir, détruite par des bulldozers ravageurs qui n'en feraient qu'une bouchée. En une centaine de coups de tractopelles, tout va disparaître; de ces souvenirs les plus tristes aux meilleurs souvenirs. Tout ça pour construire un aéroport international.

Pris d'un excès de colère, Mattia froissa le journal dans ses mains et le balança dans un carton où le mot « A jeter » était écrit dessus. Son regard se posa autour de lui. Dans cette chambre qui fut la leur, à Ella et à lui, il n'y avait quasiment plus rien. Il restait les meubles,  et le lit. Le reste n'était qu'un entassement de divers cartons. Dans le premier carton, à sa gauche, il aperçut son déguisement de cow-boy, et un bout de tissu orange. Un mètre plus loin, il en vit un où s'entassaient une ribambelle de peluches de son fils. Au-dessus, un carton était rempli de ces coupes de tennis et de quelques magasins qu'il avait conservé. Encore au-dessus, c'était les serviettes, pince-nez, lunettes et maillot de bains de compétition d'Ella qui remplissaient un carton entier. Dans cet autre carton, lorsque Mattia souleva le dessus, il se mit à sourire. Sous ses yeux, des dizaines et des dizaines de photos s'étalaient. Ella avait pris soin d'embarquer tous leurs souvenirs.
Il attrapa une pile, et commença à les observer, une par une. Sur la première, la petite Carlie dansait sous l'objectif de sa nounou. Elle riait aux éclats, bien habillée pour le mariage de sa maman Neela et de son papa Felix. Sur la suivante, Mattia servait lors d'un entrainement, sous l'oeil de son tout premier entraineur, Ted. C'était le bon vieux temps où il ne vivait que pour ce sport. La troisième montrait un bébé tenu dans les bras d'un petit garçon ; Ashton semblait fier de porter sa petite soeur. Sur celle-ci, on distinguait clairement les parents d'Ella et d'Ashton, attablés à table, souriant en soufflant leurs bougies pour l'anniversaire de leur mariage. C'était il y a trois ans, quand Ella s'entendait encore bien avec sa mère, et que son père n'avait pas encore eu ce fatal accident. La cinquième n'était autre que la toute première échographie de Lleyton. A cette époque, Mattia se fichait encore de lui, mais le voir là, de la taille d'un tétard, le rendait ému. Sur la sixième, c'était une photo de la bande d'amis qu'ils avaient, prise lors de l'anniversaire de Mattia et d'Ella -ils étaient nés à deux jours d'intervalle et fêtaient de ce fait leurs anniversaires en même temps-. Tout le monde était là; Ashton, Jona, Teddy, Astrée, Mia, Kavi... Ils souriaient tous comme des débiles, et pour la plupart, leur sang devait déjà être imprégné d'alcool. La septième montrait Mattia, tout petit, raquette en mains, avec son père qui lui montrait le geste, sous l'oeil amusé de sa maman. Le jeune homme ne savait pas comment Ella avait réussit à obtenir cette photo, mais elle était magnifique. Il resta un instant à l'observer. Demain, il allait les quitter, pour toujours. La suivante était une photo d'eux deux, sans doute prise à la soirée faite pour les orphelins d'Afrique. Ella était ravissante dans sa tenue de soirée, serrée dans les bras de Mattia. Ils n'étaient pas restés longtemps entourés de monde; ils avaient fini par s'éclipser quelques instants, et c'était peut-être là que Lleyton avait été conçu. La neuvième était une photo d'Ashton et de sa petite amie Moana, pris deux semaines plus tôt. Ils respiraient de bonheur. Savoir Ashton aussi heureux aidait Mattia à se préparer à leurs départs prochains où chacun allait prendre une route différente. La dixième était une photo de la petite famille qu'ils formaient. Entouré de ses deux parents, le petit blondinet Lleyton soufflait sa première bougie. Fier de lui, il tapait dans ses mains en riant comme un fou, et Ella et Mattia l'observaient en riant aussi, tout aussi fiers d'être les parents de ce petit bout..

Toute leur vie était là, sous son nez, le rendant de plus en plus nostalgique.
Même si Arrowsic avait été son enfer. Mattia avait vécu beaucoup de choses tristes ici ; de la maladie d'Astrée au décès de son papa, en passant par la maladie de Fernando, du remariage de sa maman aux raclées de son beau-père, de l'annonce de la grossesse d'Ella à tout ce qui s'ensuivit, de l'accident qu'il avait eu avec Jona à ce qu'il avait faillit faire à son beau-père. Arrowsic avait été un enfer pour tout ça. Arrowsic avait même été la terre du diable en personne, revenu du ciel sous le nom de Liam. Encore aujourd'hui, Mattia, comme tous les autres habitants d'Arrow qui étaient là, se réveillaient la nuit après un énième cauchemar. Il pensait chaque jour à cette petite fille, dans les bras d'une personne dont il ne se souvenait plus, à un mètre de lui, et qui avait perdu ses parents. Il pensait chaque jour à Imran, aujourd'hui décédé qui avait été à côté de lui ce jour-là. Il pensait à toutes ces victimes malheureuses. Liam avait tué 42 personnes, et avait blessé pour toujour tous les habitants d'Arrowsic. Mais cette terre justement avait été aussi le lieu de moments magiques et incroyables ; de son enfance plus qu'heureuse à sa petite vie d'adulte qui reprenait depuis peu le chemin du bonheur, de ce premier baiser avec Ella à la naissance de Lleyton, de tous ces moments passés sur un court de tennis avec ted ou Michael à tous ces moments passés avec Ella, Ashton, Jona, teddy, Astrée, Kavi.., de la main tendue d'Ashton pour lui éviter d'aller en famille d'accueil à sa première fois dans le monde du tennis professionnel, d'Astrée en citrouille aux fous rires avec Jona, Teddy et Kavi, de cette sensation bizarre de savoir que son fils était né à la joie d'être devenu enfin un papa, du mariage de Neela et Felix à la bonne nouvelle d'Ashton. Il avait vécu tellement de choses ici.

L'idée de quitter sa terre natale l'effrayait. Parce que cette fois, il ne reviendrait pas. L'ancien tennisman reposa toutes ces photos, et pris soin de les refermer dans le bon carton. Sa petite amie, devenue sa femme depuis peu après leur road-trip, avait gardé toutes leurs vies dans ce carton. Les souvenirs revenaient. Ils allaient tous lui manquer ; Ashton, Moana, Neela, Felix, Carlie, Fernando, Jona, Llewynn et tous les autres déjà partis. Un bip se fit entendre. Sortant de ses pensées, Mattia attrapa son téléphone portable. C'était elle, justement; Ella. Son Ella. Il admira trois secondes la photo qui s'affichait avant de lire le message. Ses cheveux relevés en chignon décoiffé, sa femme était ravissante. Il l'aimait comme un fou, et ce, depuis longtemps. La première fois qu'il s'en rendit compte vraiment, c'est quand elle avait aperçut la brûlure sur son torse. Loin de poser des questions, elle s'était contentée de suivre du doigt la marque, et de l'embrasser. C'était la première fois qu'ils couchaient ensemble, et Mattia avait su que cette femme était exceptionnelle.

Il le promettait;  il allait tout faire pour que leur vie, à Ella, Lleyton et lui, se passe bien.
Parce que, sa femme,
cette maman formidable,
il en était follement amoureux.

Il était 17h. Il devait aller la rejoindre. Ella et lui avaient décidé de se promener, accompagné de leur fils Lleyton, pour la toute dernière fois dans les rues d'Arrowsic. Ils allaient arpenter les rues, et Mattia n'avait qu'une idée en tête. Il voulait retourner au lycée d'Arrowsic. Leur école avait fermé ses portes, et avec un peu de chance, ils pourraient rentrer là où tout avait commencé. Dans ce couloir où Ella l'avait remercié de l'avoir aidé en cours de maths. Dans ce couloir où pour la première fois Ella avait décidé de sécher. Dans ce couloir où ils étaient rentrés dans une classe pour échapper au proviseur et à Ashton, alors prof là-bas. C'était là que leur histoire avait commencé, et c'était là-bas qu'il voulait l'amener. Ils partiraient de leur ancienne école, ils iraient trainer dans les rues d'Arrowsic, et après un long périple, ils se retrouveraient sur la plage pour s'échanger un baiser. Comme trois ans auparavant.
Ils feront ce chemin pour boucler la boucle, avec leur fils.
Parce que cette fois, leur vie à Arrowsic était finie. Demain ils seront loin. Demains ils seront seuls; sans Ashton et sans tous les autres. Demain commencera une autre vie pour eux.

Il le promettait ; il sera un père formidable et un mari exemplaire.

La vie les avait fait quitter Arrowsic, cette ville où ils avaient tout connus : le bonheur, la tristesse, le malheur, la joie, la vie, la mort. Ils étaient partis ; Mattia, Ella, et le petit Lleyton. Un avion les avait amené à Chula Vista, en Californie. Ella avait été repéré, et on lui avait proposé de venir s’entraîner là-bas pour atteindre le meilleur niveau. C'était une occasion en or. Comme plus rien ne les retenait vers Portland, elle avait accepté.
Mattia avait trouvé un poste, avant même de prendre l'avion. Sa mini carrière de professionnel lui avait ouvert des portes ; il devint entraîneur des juniors. Il allait jouer le rôle de Ted.
En prenant l'avion, ils étaient tous les deux excités par la nouvelle vie. Heureux de reprendre une carrière dans ce qu'ils aimaient. Mais triste de quitter leur ville, et leurs familles. Ils avaient du dire au revoir à Ashton, et savaient d'avance qu'ils ne le reverraient pas de si tôt.
Mais là-bas, à Chula Vista, ils étaient heureux. Ils avaient repris le cours de leurs vies. Sans drame. Sans malheur. Sans point noir dans ce tableau blanc. A Chula Vista, la vie était bien plus simple qu'à Arrowsic.


La main sur la poignée de la porte, Mattia la ferma doucement, priant de tout cœur pour y arriver, sans faire de bruit, afin d'éviter que le petit ange Lleyton ne se réveille. Son fils n'avait pas voulu dormir. Il avait demandé une histoire. Quand l'histoire avait été lu, il avait demandé à jouer aux voitures. Son père n'avait pas voulu, et le petit s'était énervé. Il avait pleuré. Crié. Hurlé. Exténué,  Mattia avait craqué : il l'avait laissé jouer dix minutes, avant de le remettre au lit. Sans doute fatigué par sa colère, Lleyton s'était finalement endormi. Pour le plus grand bonheur de son père.
En descendant les escaliers qui menaient jusqu'au salon, Mattia s'en voulait. Il avait râlé après son fils. Mais il le savait, son fils n'y était pour rien. Le petit ne se serait pas énervé s'il n'avait pas senti son père aussi en colère. Il n'aurait pas crié si son père n'avait pas élevé la voix. Ces dix minutes horribles passées n'avaient été que le fruit de ce que Ella et Mattia avaient semé.
Elle était là justement ; Ella. Elle était couchée sur le canapé, emmitouflée sous sa couette, le regard dans le vide. Sans un mot, Mattia fila vers la cuisine. Il attrapa une canette de bière, l'ouvrit, et en but une gorgée.
Les yeux fermés, il repensa à cette douleur qu'il avait eu quelques jours plus tôt. Quand l'homme en blanc devant lui lui avait annoncé cette nouvelle. Ou ce malheur.
Il rouvrit les yeux et fit les quelques pas qu'il le séparait du salon. Sur le pas de la porte, il l'observa. Elle était magnifique, bien que fatiguée. Elle était belle, malgré le sourire qui l'avait quitté. Elle était juste ravissante. Mais il lui en voulait. Terriblement.

Appuyé sur le pas de la porte, il prit la parole. « Tu m'expliques ? » Ses yeux étaient rivés sur elle. Elle avait relevé la tête vers lui. Son regard était empli de tristesse et de nostalgie. Ses yeux en disaient long ; bien plus que son silence. « Tu étais au courant depuis quand ? » Son regard toujours sur elle, il attendait une réponse. Il voulait savoir ; il devait savoir. Mais elle se murait dans un silence, et ce silence ne faisait qu'amplifier sa colère. Il sentait son cœur battre plus vite. Alors, il se lâcha. Sa voix se fit plus forte.
« Pourquoi tu n'as rien dit ? Pourquoi tu t'es tu pendant tout ce temps ? Je veux savoir depuis combien de temps tu le savais. Dis le moi Ella. » Il s'arrêta une seconde, avant de reprendre de plus belle, encore plus énervée. « Et tu as pensé à Lleyton ? Tu as pensé une seconde à lui ? Tu as imaginé ce que sa vie aurait été sans toi ? TU Y AS PENSE A CA ? AU FAIT QU'IL AURAIT PU A CETTE HEURE-CI SE RETROUVER SANS SA MERE ? CA NE TE FAIT RIEN CA ? DE L'IMAGINER TOUT SEUL ?»
Il avait hurlé. Hurlé après elle.
Parce qu'elle s'était tu. Parce qu'elle n'avait pas parlé. Parce qu'elle avait gardé ce secret pour elle. Et qu'elle avait risqué sa vie. C'était pour ça qu'il était en colère.
Quand l'homme en blouse lui avait annoncé ça, Mattia s'était imaginé un instant sa vie. Si on pouvait appeler ça une vie. Ca ne serait plus qu'une survie. Il ne s'imaginait pas un instant vivre une vie sans elle. Et c'était pour ça qu'il lui en voulait tellement.
Sans une réponse de sa part, Mattia secoua la tête, et fila. Il partit, sa canette de bière en mains, dehors. Il prit soin de bien claquer la porte derrière lui, laissant sa femme seule.

Ils étaient restés dix-huit mois en Californie. Dix-huit mois durant lesquels Ella et Mattia avaient vécu sans difficulté ; jusqu'à ce jour. Ce jour-là, Mattia avait cru tout perdre.
Alors, quand Ella et Mattia avaient appris que le projet d'aéroport avait avorté, ils s'étaient rapidement mis d'accord : ils allaient rentrer. Ils allaient tenter de reprendre une vie normale. Ils allaient tenter de repartir sur de bonnes bases. Ensemble. Sur cette terre qui les a vu grandir. Sur cette terre où tout a commencé.  




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t2704-mattia-some-days-are-better-than-others http://hideunderbeds.1fr1.net/t2755-mattia-some-days-are-better-than-others
avatar
Rudy Gavennham
MESSAGES : 143
ARRIVÉE : 09/11/2015


MessageSujet: Re: Imagine all the people | Mattia   Ven 20 Nov - 13:56

Mattiaaa
Je vais pas te dire bienvenue, t'es jamais vraiment partie
Du coup je me contenterai d'ajouter que ça fait trop plaisir de te revoir, d'autant plus avec Mattia (qui a par ailleurs bien gagné en sexytude )


Dernière édition par Rudy Gavennham le Ven 20 Nov - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5741-rudy-votre-vie-ressemble-a-gossip-girl-sauf-que-tout-le-monde-est-vieux-et-pauvre http://hideunderbeds.1fr1.net/t5759-rudy-gavennham-tu-serais-mon-lascar-superstar
avatar
Neela Moorgate
DOUBLE-COMPTE : nop
MESSAGES : 1632
ARRIVÉE : 19/03/2013
LOCALISATION : Arrowsic.



MessageSujet: Re: Imagine all the people | Mattia   Ven 20 Nov - 18:42

MATTIAAAA I love you I love you I love you
la grosse baleine échouée te souhaite la re-bienvenue parmi nous      je suis trop contente que tu sois revenu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t4971-neela-cause-one-night-is-enough-to-make-your-life-turns-into-a-beautiful-disaster http://hideunderbeds.1fr1.net/t5011-neela-follow-me-when-your-fire-s-died-out
avatar
Mattia Jarvis
MESSAGES : 6782
ARRIVÉE : 03/09/2011


MessageSujet: Re: Imagine all the people | Mattia   Ven 20 Nov - 20:02

Rudy - Je te remercie !! Ca me fait plaisir de te revoir aussiiiiii

Neela Laughing Laughing Laughing La grosse baleine échouée???? Je ne vois pas du tout de quoi tu parles
Merciiiii en tout cas !

Je suis contente de vous revoir aussssiiii :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t2704-mattia-some-days-are-better-than-others http://hideunderbeds.1fr1.net/t2755-mattia-some-days-are-better-than-others
avatar
Felix Moorgate
MESSAGES : 962
ARRIVÉE : 15/05/2013


MessageSujet: Re: Imagine all the people | Mattia   Ven 20 Nov - 21:29

OUAIIIIIIIIS ils vont pouvoir se foutre sur la tronche !!!!!!!

Re bienvenuuuuue ça fait trop plaisir de savoir que tu restes dans la petite famille THUB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5152-felix-le-chat-le-retour-termine
avatar
Astrée Micah Lloyd
DOUBLE-COMPTE : Kai Eowyn Bonistaw
MESSAGES : 223
ARRIVÉE : 06/01/2013


MessageSujet: Re: Imagine all the people | Mattia   Sam 21 Nov - 7:02

TU ES REVENUUUUUUU !


Bienvenue à Arrowsic !




Toutes nos félicitations ! Ta fiche vient d'être validée et te voilà officiellement un habitant d'Arrowsic. Installe-toi sans plus attendre et prépare toi à vivre une toute nouvelle aventure.

Avant de sauter directement à la partie rp, voici un petit guide de notre petite ville afin que tu t'y retrouves :

✗ Même si c'est probablement déjà fait, n'oublie pas de lire les annexes du forum !

✗ Ajoute ton métier à la liste et n'oublie pas ton logement, ici (même si tu es un SDF. On ne fait pas de discrimination, ici).

✗ Pour pouvoir recenser tes liens, la catégorie Social Data est faite pour toi. Un lien conduit souvent à un rp, alors fonce ! Tu peux aussi créer le téléphone de ton personnage ou encore son compte Instagram !

✗ Tu as également la possibilité d'aller voir les scénarios actifs et réfléchir à des liens avec les personnages proposés. Ou alors, tu peux aussi créer tes propres scénarios, ici !

✗ Si tu le souhaites, tu peux aussi demander un rang, sur ce sujet. Bien entendu, toutes la partie flood est a ta disposition, alors fais-toi plaisir, mais avec modération !

Et voilà tu as tout ce qu'il faut ! Un bon jeu à toi et n'hésite pas à contacter l'une des admins si tu as des questions. Bon rp !

_________________

I can hold my breath. I can bite my tongue. I can stay awake for days. If that’s what you want. Be your number one (...) Give you all I am. I can do it, I can do it, I can do it. But I’m only human. And I bleed when I fall down. I’m only human. And I crash and I break down (...) You build me up and then I fall apart.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t4798-astree-tous-les-legumes-au-clair-de-lune-etaient-en-train-de-s-amuser-eh#185100
avatar
Fernando Gautier-Perez
DOUBLE-COMPTE : jona & louis.
MESSAGES : 8067
ARRIVÉE : 07/03/2012
LOCALISATION : à l'hôpital.



MessageSujet: Re: Imagine all the people | Mattia   Sam 21 Nov - 10:07

Rebienvenuuuuuue What a Face
On pouvait pas imaginer THUB sans Ella et Mattia voyons

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE
Je ne sais pas pourquoi non plus est-ce qu'une petite goutte de pluie s'échappe de mes yeux ni pourquoi ça fait si mal d'être en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t3256-fernando-mentir-est-ma-seconde-langue-maternelle http://hideunderbeds.1fr1.net/t3264-je-suis-docteur-je-peux-soigner-tes-maux-de-coeur
avatar
Mattia Jarvis
MESSAGES : 6782
ARRIVÉE : 03/09/2011


MessageSujet: Re: Imagine all the people | Mattia   Lun 23 Nov - 20:11

Felix - On pourra se refaire une bastonnn, YEAHHHHHHHHHHHHH !!!!!!! :D :D :D :D
Merciiiiii <3

Merci la citrouille <3

Merci Fernandooo !!! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t2704-mattia-some-days-are-better-than-others http://hideunderbeds.1fr1.net/t2755-mattia-some-days-are-better-than-others
avatar
Llewyn H. Fitzgerald
please, save me from myself. ”
DOUBLE-COMPTE : La schizophrénie ne nécessite pas plusieurs corps, mais une seule tête.
MESSAGES : 423
ARRIVÉE : 10/11/2013
LOCALISATION : Au sommet du Squirrel Point Light, affrontant l'horizon.



MessageSujet: Re: Imagine all the people | Mattia   Lun 23 Nov - 20:15

jamais:
 
Il faut qu'on parle lien, toi et moi.

_________________

    — it's hard to look you in the eyes when my heart want your lips. it's hard to love you, when you are everything to me, but i'm not everything to you. I deserve a smile, but it doesn't matter anymore... Shall I disappear in your shadow ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5679-llewyn-dear-monster-let-s-go-back-home http://hideunderbeds.1fr1.net/t5733-llewyn-i-m-alone-but-you-can-follow-me
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Imagine all the people | Mattia   

Revenir en haut Aller en bas
 

Imagine all the people | Mattia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [RESOLU] Supprimer les icones HTC Calendar, Twitter, Music, People, Footprints dans Demarrer.
» [REQUETE] Recherche HTC PEOPLE dans la base de registre ....
» Les séries TV qui ont changé nos vies [Magazine People]
» People's Choice Awards 2009
» Why torture is wrong, and the People Who Love Them
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THEY HIDE UNDER BEDS. ☂ :: i wish i was someone better :: lost in translation :: accomplished-