Partagez | 
 

 Retour aux sources | Ella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Mattia Jarvis
MESSAGES : 6782
ARRIVÉE : 03/09/2011


MessageSujet: Retour aux sources | Ella   Mar 24 Nov - 13:09

Tenant entre ses mains un marteau, et quelques clous, Mattia était cet après-midi en pleins travaux. Il aménageait l'appartement dans lequel Ella, lui et leur fils Lleyton venaient vivre. Ca ne faisait que deux jours qu'ils étaient revenus, et déjà beaucoup de choses avaient changé.
Le temps entre autre. Mattia n'avait plus l'habitude de mettre des pulls chauds. Il avait même bataillé un long moment avec son fils la veille ; Lleyton avait refusé de mettre son bonnet. Il grattait. Il était trop chaud. Il n'avait pas froid. Le gamin avait usé de toute sorte d'arguments pour ne pas le mettre. Mattia ne pouvait pas lui en vouloir : Lleyton avait passé la moitié de sa vie dans un endroit où on ne mettait que rarement quelque chose sur sa tête..
Et puis, avec leur retour, Mattia avait remarqué qu'Arrowsic avait bien changé. Il s'attendait à voir une ville presque fantôme, mais ça n'en était rien. Arrowsic n'était plus leur Arrowsic. Avant, quand il marchait dans la rue, il connaissait quasiment tout le monde. Aujourd'hui, si il croisait une tête connue toutes les heures, c'était le maximum.
Alors, pour se sentir chez eux, Mattia avait décidé de poser rapidement les cadres photos au mur.

Il en avait déjà posé deux. La première était celle de Lleyton, bébé. A cette époque-là, Mattia venait tout juste d'accepter sa paternité. Le gamin était magnifique ; on aurait presque dit un ange, tellement son sommeil semblait à ce moment-là imperturbable. En l'accrochant au mur, Mattia s'était senti vieillir : sa petite tête blonde avait bien grandit.
La deuxième était un portrait d'eux trois : Ella, toujours aussi ravissante, lui, et leur petit bout à la plage. Mattia l'adorait aussi celle-là. A Chula Vista, ils adoraient aller se promener sur la plage, pique-niquer là-bas et s'amuser tous ensemble au bord de l'océan.

Il fut coupé dans ses pensées par une porte qui s'ouvrait et une petite voix fluette. « Papa ! Moi et Maman on vient de rentrer. Moi je veux plus mettre le bonnet ! Papa tu m'aides à enlever mon gros manteau ? L'est trop chaud. Je veux plus le mettre.» Lleyton était planté devant lui. Ses grands yeux bleus l'observaient. Il avait déjà enlevé son bonnet, et Mattia sut de suite qu'Ella avait du le convaincre de le mettre.
Le jeune papa posa le marteau et se pencha vers son fils. « Tu n'auras pas le choix Lleyton. Il fait froid, il faut que tu te couvres, tu risquerais de tomber malade. » Tout en disant ces mots, le jeune papa enleva le manteau à son fils. « Mais moi je tombe, je tombera pas malade. ». Amusé par ces propos, Mattia eut du mal à ne pas rigoler. Les petites erreurs qu'il faisait en parlant l'amusait. « On dit :Je ne tomberai pas. » Imperturbable, le petit répondit. « oui, mais moi je tomb'rai pas malade quand même. Je vais checher mes voitures ! » Avant même que Mattia puisse rajouter quelque chose, Lleyton était déjà parti en courant vers sa chambre, prêt à aller fouiller tous les cartons.

Son regard se posa alors sur sa femme, Ella. Elle était là, près de la porte d'entrée, un petit sac entre les mains, bien souriante. Elle était super belle. Comme d'habitude. Comme le premier jour où il l'avait vu. Comme le jour où il était tombé amoureux d'elle. Il s'approcha d'elle, et vint l'embrasser sur la bouche. « Ca va ? Tu n'es pas trop fatiguée ? » Ses yeux étaient posés sur elle. Il avait eu tellement peur. Quand le téléphone avait sonné ce jour-là, Mattia avait cru que son monde s'effondrait. Il avait été effrayé, et l'était toujours encore. « Ca a été avec le petit ? Tu me le dis, Ella, si ça ne va pas, si tu es fatiguée, d'accord ? » Il s'inquiétait, encore. Il prit son petit sac de courses des mains, et montra avec sa tête le mur où était accroché les deux photos. « J'ai commencé à accrocher les photos. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t2704-mattia-some-days-are-better-than-others http://hideunderbeds.1fr1.net/t2755-mattia-some-days-are-better-than-others
avatar
Ella B. Clarke-Jarvis
DOUBLE-COMPTE : Carlie.
MESSAGES : 8680
ARRIVÉE : 07/09/2011
LOCALISATION : Dans le pays où on ne grandit jamais.



MessageSujet: Re: Retour aux sources | Ella   Sam 28 Nov - 7:25

Lleyton ne semblait pas ravi de retrouver le froid. A vrai dire, c'est comme s'il avait oublié qu'il l'avait connu un jour. Il ne voulait ni bonnet, ni écharpe, ni manteau... ni même chaussure. Le sable et l'océan lui manquait déjà. Et je pouvais le comprendre. Mais, j'étais sûre qu'il s'y ferait bien vite. Enfin, en attendant, à peine rentré, il s'en plaignait à son père. « Papa ! Moi et Maman on vient de rentrer. Moi je veux plus mettre le bonnet ! Papa tu m'aides à enlever mon gros manteau ? L'est trop chaud. Je veux plus le mettre.». Son père n'était même pas encore arrivé qu'il enlevait déjà son bonnet. Je le regardais faire, amusée. « Tu n'auras pas le choix Lleyton. Il fait froid, il faut que tu te couvres, tu risquerais de tomber malade. ». Mon regard se posa sur mon mari. Il était devenu un papa parfait. Lleyton et lui étaient si complices. J'adorais les observer tous les deux. « Mais moi je tombe, je tombera pas malade. ». Le pire, c'est que mon petit bout semblait terriblement convaincu. Alors que moi, je devais me pincer les lèvres pour ne pas rire. « On dit :Je ne tomberai pas. ». Le fait que Mattia reprenne Lleyton m'amusait. Sans doute parce qu'avant, c'était moi qui le reprenais. Sur d'autres choses certes, mais quand même. Enfin, cette époque semblait bien loin aujourd'hui. « oui, mais moi je tomb'rai pas malade quand même. Je vais chercher mes voitures ! ». Lleyton n'attendit pas que son père lui dise oui. Il fonça simplement.

Mattia s'approcha alors de moi. Mon sourire s'élargit. Et il posa tendrement ses lèvres sur les miennes. Mon coeur s'emballa. Nos baisers me remplissaient toujours de bonheur. « Ca va ? Tu n'es pas trop fatiguée ? ». Je pouvais encore lire toute l'inquiétude dans son regard. Je savais qu'il avait eu peur de me perdre ce jour-là. Et ça me brisait le coeur de le voir comme ça. « Tout va bien, t'en fait pas. ». C'était vrai. Je suivais mon traitement maintenant. J'avais arrêté le sport à haut niveau. Je ne risquais pas grand chose. « Ca a été avec le petit ? Tu me le dis, Ella, si ça ne va pas, si tu es fatiguée, d'accord ? ». Il me prit mon sac des courses des mains. Pourtant il n'était pas lourd. Mais, je savais que c'était sa façon de se rassurer. « Mattia, tu avais promis... ». De moins s'inquiéter. De moins être sur mon dos. D'essayer de me faire confiance là-dessus. Je n'allais pas lui refaire la même chose. Pas par imprudence en tout cas. Je m'approchais de lui pour l'embrasser de nouveau. Lui montrer que j'étais bel et bien là. Et l'apaiser.

D'un signe, il désigna le mur. Je pouvais maintenant y voir deux photo. L'une de notre petite tête blonde. L'autre de nous trois. J'affichais un grand sourire béat. J'aimais ces souvenirs. Ça me serrait le coeur à chaque fois mais dans le bon sens du terme. C'était agréable de ce souvenir de moment comme ceux-là. De moments heureux. Et puis, nous l'étions toujours. Alors il n'y avait ni regret, ni nostalgie. « J'ai commencé à accrocher les photos. ». J'allais dire quelque chose mais Lleyton arriva dans la pièce. « P'pa ! R'garde j'ai trouvé ma voiture bleue ! Et... ». Il s'arrêta en attrapant une photo à sa hauteur. Ses yeux se mirent à briller comme s'il avait trouvé un trésor. « C'est tonton et sa chérie ! Avec les bébés ! ». Il nous montra la photo d'Ashton, Moana et leurs fils, on ne peut plus fier. « Dis maman, je peux l'avoir dans ma chambre ? Hein, dit, je peux ? ». Je regardais mon petit bout avec un sourire attendri. « Bien sûr mon ange. ». Il semblait encore plus excité qu'il ne l'était déjà. « Cool! Moi aussi j'aurais un frère, un jour ? ». Lleyton et ses questions si innocentes. En réalité, il avait eut un peu de mal à comprendre comment Ashton avait pu avoir deux bébés. Il ne comprenait pas comment faire pour les jouets, par exemple. Alors on avait tenté de lui expliquer avec Mattia. Et maintenant, il voulait un petit frère pour partager ses jouets. « Ou une soeur ! ». Je lui lançais un regard de défi. « Ah non, pas une fille, berk ! ». Il retourna dans sa chambre, avec sa photo dans les mains. Je ne pouvais pas m'empêcher de regarder Mattia avec un énorme sourire amusé. Lleyton était encore si jeune. Ses réactions étaient si spontanées. Et franchement, ça faisait notre bonheur.

Je me rapprochais de mon homme. Lleyton m'avait quand même mit un sujet en tête. « Tu sais... Ash va revenir mais... il ne sait pas pour...enfin tu vois. ». Pour mon coeur, il ne savait pas. Et je ne tenais pas trop à ce qu'il sache. Alors j'espérais que Mattia comprendrait.

_________________

Can't erase this If you respect me don't protect me
you can tell me, I can handle it (...) Can't erase this, can't delete this. I don't need this, I can't handle it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t2728-ella-le-meilleur-moyen-de-realiser-limpossible-est-de-croire-que-cest-possible http://hideunderbeds.1fr1.net/t2731-ella-dans-la-vie-les-choses-qui-ont-le-plus-de-valeur-sont-celles-qui-n-ont-pas-de-prix#91424
avatar
Mattia Jarvis
MESSAGES : 6782
ARRIVÉE : 03/09/2011


MessageSujet: Re: Retour aux sources | Ella   Mar 1 Déc - 12:55

Le regard rivé vers sa femme, Mattia l'observait. Elle l'inquiétait. Il avait l'impression qu'elle ne faisait pas attention à elle. Elle vivait sa vie, comme si elle n'avait rien ; comme si son cœur allait bien. Or il n'allait pas bien. Il vérifiait presque chaque jour si elle prenait correctement son traitement. Il avait peur qu'elle l'oublie. Il avait peur qu'elle cesse de le prendre. Ce cœur avait besoin de ce traitement, et sa plus grande peur était que ce traitement ne lui soit pas apporté. Si jamais il arrivait un malheur à Ella, Mattia ne s'en remettrait jamais. Alors oui, il la surprotégeait. Oui, il était tout le temps sur son dos. Mais c'était pour une bonne cause. « Tout va bien, t'en fait pas. ». Elle tentait de le rassurer du mieux qu'elle pouvait, mais même tous ses mots qui sortaient de sa bouche ne l'apaisaient pas. Le jeune homme se rapprocha d'elle, et prit son sac. « Mattia, tu avais promis... ». Son regard était inquisiteur. Il haussa légèrement les épaules, un petit sourire en coin. « C'est vrai, j'ai promis. Mais j'ai croisé les doigts, du coup, ça ne compte pas! » fit-il alors pour la rassurer.
Pour toute réponse, sa femme se rapprocha de lui, et l'embrassa de nouveau. Ce qu'il aimait ça. Ce qu'il adorait son odeur. Ce qu'il aimait sentir son corps contre le sien. Il l'aimait Ella. Il était fou amoureux d'elle.

Puis, pour changer de sujet, Mattia montra les photos qu'il avait mis sur le mur. Ella semblait ravie ; un large sourire se dessina sur son visage. Elle n'eut pas le temps de dire autre chose que le petit Lleyton revint en trombe dans la pièce. « P'pa ! R'garde j'ai trouvé ma voiture bleue ! Et... ». Leur petite tête blonde s'arrêta de parler, et attrapa une photo qui se trouvait à sa hauteur. Ses yeux s'élargirent, et brillants, il s'exclama « C'est tonton et sa chérie ! Avec les bébés ! ». Mattia se mit à sourire, se rappelant le jour où ils avaient annoncé la naissance des jumeaux à Lleyton. Le gamin n'avait rien compris. Pour lui on ne pouvait avoir qu'un bébé. Pas deux. « Dis maman, je peux l'avoir dans ma chambre ?  Hein, dit, je peux ? ». Le regard de Mattia se posa sur sa femme. Elle était une maman géniale. « Bien sûr mon ange. ». Le petit semblait encore plus heureux.  « Cool! Moi aussi j'aurais un frère, un jour ? ».

En entendant ses mots, Mattia regarda Ella. Il attendait sa réponse, amusé, et était bien heureux de voir que le gamin regardait sa mère et pas lui. Il ne savait jamais trop comment répondre à des questions comme ça du petit. Le jour où Lleyton demandera comment ils font les bébés, son père sera du style à lui dire d'aller demander à Maman « Ou une soeur ! ». Là, Mattia eut du mal à ne pas rire. Le gamin semblait outré.  « Ah non, pas une fille, berk ! ». Et hop, aussitôt, il retourna dans sa chambre, avec sa photo entre les mains. Cette fois, Mattia laissa échapper un petit rire en posant son regard sur Ella.

Cette dernière se rapprocha alors de lui, légèrement plus soucieuse. « Tu sais... Ash va revenir mais.. » Ashton allait revenir, avec sa femme et ses deux enfants. Mattia était pressé de le revoir. Il avait été un prof, un coach, un tuteur, et il avait été l'adulte le plus important de toute son adolescence.  Il devait être tout aussi heureux qu'Ella de le revoir fouler les terres d'Arrowsic. « ... il ne sait pas pour...enfin tu vois. » Fronçant les sourcils, l'ancien tennisman ne comprit pas de suite. Il lui fallut quelques secondes avant de comprendre enfin ce qu'elle voulait dire.
Ashton ne savait pas pour son cœur.
Ashton ne savait pas que sa sœur avait faillit mourir.
Cette fois, Mattia laissa s'échapper dans un souffle un « Ella... ». Il posa ses mains sur sa taille, histoire de la sentir proche de lui. « Tu ne lui as rien dis ? Rien du tout ? On l'a eu au moins trois quatre fois au téléphone depuis... » Il n'avait pas besoin de poser ses questions, il savait déjà la réponse. Ella avait voulu se taire. De peur de l'inquiéter. « Tu veux dire qu'il ne sait strictement rien ? Tu lui as expliqué comment que tu arrêtais la nat' synchro? »
En fait, Mattia était incrédule. Il était ravi de revoir Ashton et sa famille. Mais là, son rêve de retrouvailles heureux et joyeux prenait fin : quand Ashton saurait, nul doute qu'il ne sera pas très heureux.. Et il allait forcément finir par le savoir..
Mattia avait ses mains sur la taille de sa femme, et il l'attira doucement vers lui pour lui faire un calin. Au fond, il comprenait. C'était quasi certains que si il avait su, Ashton serait monté directement dans un avion pour aller la voir, paniqué à l'idée que sa petite sœur aille mal. Et Ella n'avait surement pas voulu ça, maintenant que Moana avait besoin de lui avec les deux petits bouts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t2704-mattia-some-days-are-better-than-others http://hideunderbeds.1fr1.net/t2755-mattia-some-days-are-better-than-others
avatar
Ella B. Clarke-Jarvis
DOUBLE-COMPTE : Carlie.
MESSAGES : 8680
ARRIVÉE : 07/09/2011
LOCALISATION : Dans le pays où on ne grandit jamais.



MessageSujet: Re: Retour aux sources | Ella   Jeu 3 Déc - 6:45


Notre petit bonhomme était une vraie flèche. Toujours très curieux et très énergique. Il n'avait pas encore l'âge de créer de vrais problèmes. Il était notre rayon de soleil, à tous les deux. Ces questions nous faisaient toujours rire et son énergie nous maintenait en forme. Mais c'était aussi un petit bout qui débordait d'amour. Il réclamait beaucoup d'attention mais, ce n'était pas un problème. J'avais hâte de le voir avec ses cousins. Je voulais découvrir une nouvelle facette de lui. Alors oui, j'étais plutôt heureuse de lui laisser cette photo. D'autant plus qu'Ashton lui manquait beaucoup. Il est vrai que mon frère avait toujours été là pour nous, pour lui.

Enfin, il était retourné dans sa chambre. Et je me retrouvais avec mon mari. Je devais justement lui parler d'Ashton. Il ne savait rien pour moi. Il ne savait pas que j'avais manqué de me noyer. Il ne savait pas que mon coeur allait mal. Mattia était le seul à savoir tout cela. Et je tenais vraiment à ce que les choses restent ainsi. « Ella... ». Il posa ses mains sur ma taille, me rapprochant de lui. Je me doutais qu'il aurait préféré qu'Ashton sache. On le savait, les secrets n'étaient pas bons. Surtout avec Ash. Cela dit, la vérité ne me semblait pas mieux dans ce cas. « Tu ne lui as rien dis ? Rien du tout ? On l'a eu au moins trois quatre fois au téléphone depuis... ». Je le savais pertinemment. On se donnait des nouvelles très souvent. Et à vrai dire, depuis qu'on était si loin, il se confiait plus. Je savais pour la pilule de Moana, par exemple. Je savais aussi pour ses intentions futurs. Mais là, ce n'était pas pareil. Là, je ne pouvais pas lui dire. Et à chaque fois que j'entendais sa voix, je savais que je devais tenir ma langue. Parce que je connaissais mon frère. Je savais combien il s'inquiéterait. Et il n'avait pas besoin de ça. Il était papa. Il avait sa famille. Moana avait besoin de lui. « Je sais mais... non. Je ne lui ai rien dit, je voulais pas qu'il se fasse du soucis. ». Et puis Mattia s'en faisait suffisamment pour eux deux. « Tu veux dire qu'il ne sait strictement rien ? Tu lui as expliqué comment que tu arrêtais la nat' synchro? ». Ah ça... je me mordais la lèvre inférieure. C'était évident que j'avais dû mentir. Je n'en étais pas très fière mais bon. Mon frère n'aurait jamais accepté un simple j'arrête. « Je lui ai dit que je m'étais blessée un muscle en allant courir et que du coup, je devais déclarer forfait pour la saison... et que du coup, j'hésitais à reprendre la saison suivante. Après quand on a su pour Arrowsic, je lui ai dit que j'arrêtais. ». il ne l'avait pas trop mal pris parce que j'avais fait les choses en douceur. Il était un peu déçu mais pas tellement contre moi. Il en avait assez de voir des espoirs brisés par des blessures. Que ce soit les siens, ceux de Mattia ou les miens. Seulement je n'osais pas imaginé sa réaction s'il savait que c'était la maladie qui avait brisé les miens.

Je me laissais entraîner dans les bras de mon homme. Mattia avait beaucoup changé. Il était moins impulsif. Beaucoup plus tendre et compréhensif. Il était très présent. Il ne me jugeait pas. Il m'épaulait. Même quand il sentait que je faisais une erreur. Il m'en faisait part mais il ne s'énervait plus. « Tu ne lui diras rien, n'est-ce pas ? ». Au fond, je le savais bien. Qu'il ne dirait rien. Mais j'avais besoin de l'entendre.

_________________

Can't erase this If you respect me don't protect me
you can tell me, I can handle it (...) Can't erase this, can't delete this. I don't need this, I can't handle it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t2728-ella-le-meilleur-moyen-de-realiser-limpossible-est-de-croire-que-cest-possible http://hideunderbeds.1fr1.net/t2731-ella-dans-la-vie-les-choses-qui-ont-le-plus-de-valeur-sont-celles-qui-n-ont-pas-de-prix#91424
avatar
Mattia Jarvis
MESSAGES : 6782
ARRIVÉE : 03/09/2011


MessageSujet: Re: Retour aux sources | Ella   Ven 11 Déc - 21:00

Maintenant que leur petit bout était hors de leur portée, préoccupé à jouer aux voitures et imaginer mille et une histoires rocambolesques, les deux jeunes gens pouvaient parler tranquillement de choses sérieuses. Leur fils avait tout le temps les oreilles qui traînaient, et ce, même pour les choses qui n'étaient pas de son âge. Alors, là, c'était le moment idéal pour parler d'une chose très sérieuse ; de ce secret que Ashton ne connaissait pas, et qui compliquait tout..
Mattia connaissait son beau-frère depuis des années. Il avait été son prof de sport au lycée. Il avait été son protecteur. Il avait été son tuteur. Et il était devenu officiellement son beua-frère. Il le connaissait depuis assez longtemps pour savoir que le jour où il allait découvrir la maladie de sa sœur, tous les habitants d'Arrowsic (et peut-être même tous les habitants du Maine) allaient devenir sourds -Mattia le disait déjà depuis plusieurs années ; si il avait perdu un petit peu d'audition, c'était à cause de lui et de ses gueulantes..

Mais en même temps, Mattia comprenait parfaitement la raison du silence de celle qui était sa femme. «  Je sais mais... non. Je ne lui ai rien dit, je voulais pas qu'il se fasse du soucis. ». C'était évident. Il comprenait. Moana avait besoin de lui. Keone et Maleko également. Ella avait voulu s'effacer histoire de n'apporter aucune once de tristesse dans le bonheur dans lequel nageait son frère. Alors, Mattia essayait de comprendre ce qu'elle lui avait dit. Il ne fut pas déçu. « Je lui ai dit que je m'étais blessée un muscle en allant courir et que du coup, je devais déclarer forfait pour la saison... et que du coup, j'hésitais à reprendre la saison suivante. Après quand on a su pour Arrowsic, je lui ai dit que j'arrêtais. ». Si la situation n'était pas si horrible, Mattia aurait ri. Il aurait rigolé pour les bétises qu'avaient racontées Ella. D'ailleurs, il ne put s'empêcher de laisser échapper un petit sourire. « Je ne savais pas que tu savais mentir.. »

Doucement, il l’entraîna vers lui. Au fond, il le savait ; ce n'était pas drôle. Ashton n'était pas du genre à s'amuser sur les blessures des gens. Il avait été trop blessé par sa propre blessure, puis par celle de Mattia. Si Ella lui annonçait qu'elle aussi avait vu ses rêves brisés par une maladie, Ashton serait malheureux, c'était certain. Mais si il apprenait qu'en plus, Ella lui avait caché cela, il serait encore plus triste. « Tu ne lui diras rien, n'est-ce pas ? ». Entourant de ses bras sa femme, le regard rivé vers ses beaux yeux, le jeune papa lui fit un petit sourire. Il posa sa main dans ses cheveux, et les caressa doucement. « Bien sûr. Je ne dirai rien. C'est promis. » Avec son pouce, il continua à caresser ses cheveux. Puis sa tempe. Puis sa joue. Il voulait qu'elle comprenne qu'il serait toujours de son côté, qu'il serait toujours pour elle. Il n'allait pas la planter. Il n'allait pas faire le contraire de ce qu'elle voulait. Il allait être là, avec elle. Si elle voulait se taire, il se tairait. Ce n'était pas à lui de le dire. Ce n'était pas à lui de parler.
Son regard toujours rivé sur elle, le jeune homme prit de nouveau la parole. « Je serai muet comme une carpe. » Il voulait vraiment qu'elle comprenne ça. « Mais je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure solution. Ils vont vivre ici, à côté de chez nous, dans la même ville que nous. Ashton finira par le découvrir, parce qu'on aura laissé une boite de médicaments traîner, ou parce que Lleyton parlera de ta maladie devant son oncle.. »

A peine eut-il finit sa phrase que leur petit garçon réapparut. Dès qu'il vit ses parents serrer l'un contre l'autre, leur tête blonde tenta de se glisser entre eux deux. Il était jaloux. Jaloux que sa maman ne soit plus qu'à lui seul. « Papa, lâche maman. Je veux un calin de maman. » Mattia fronça les sourcils, et râla un peu. « Non Lleyton, j'ai le droit moi aussi de faire un calin à maman. » Le gamin l'observa, les sourcils froncés, le regard bien décidé à obtenir sa maman pour lui, et rien que pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t2704-mattia-some-days-are-better-than-others http://hideunderbeds.1fr1.net/t2755-mattia-some-days-are-better-than-others
avatar
Ella B. Clarke-Jarvis
DOUBLE-COMPTE : Carlie.
MESSAGES : 8680
ARRIVÉE : 07/09/2011
LOCALISATION : Dans le pays où on ne grandit jamais.



MessageSujet: Re: Retour aux sources | Ella   Dim 3 Jan - 8:19


La bêtise que j'avais raconté à Ashton craignait un peu, c'est vrai. Je le savais bien. Mais il avait fallut que je trouve quelque chose. Que je brode. Et heureusement, je m'en étais mieux sorti que lorsque j'avais sécher les cours (pour Mattia). Au moins, il m'avait cru cette fois et sans trop poser de questions. Peut-être que la naissance des jumeaux jouait. Il était trop heureux pour s'embêter de ces choses-là. En tout cas, un petit sourire moqueur se dessina sur les lèvres de Mattia. « Je ne savais pas que tu savais mentir.. ». Je ne pouvais qu'esquisser un sourire moi aussi. On savait tous les deux que j'étais horriblement nulle comme menteuse. J'étais plus douée pour cacher les choses, sans un mot. Mais, cela m'avait coûté assez cher. Et je ne tenais pas à recommencer. « C'est plus facile au téléphone... ». Mes joues étaient légèrement rougies face à cet aveu. Un sourire coupable sur le visage.

Les bras de mon mari se posèrent sur moi. Sa main se glissa doucement dans mes cheveux. Mattia était mon ami, mon allié et mon mari en toute circonstance. Je m'estimais plus que chanceuse de l'avoir dans ma vie. D'avoir un enfant de lui. « Bien sûr. Je ne dirai rien. C'est promis. ». Sous ses caresses, je ne pouvais que le croire. Je lui offrais un large sourire soulagé. Je venais poser ma tête contre son torse. « Merci... ». Je le relevais les yeux pour croiser son regard. Ses magnifiques prunelles qui faisait battre mon coeur trop vite. Ce regard qui me faisait rougir. Cet éclat qui me faisait perdre mes moyens. « Je serai muet comme une carpe. ». Je savais qu'il y allait avoir un « mais ». Et je savais déjà ce qui allait suivre dans le fond. « Mais je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure solution. Ils vont vivre ici, à côté de chez nous, dans la même ville que nous. Ashton finira par le découvrir, parce qu'on aura laissé une boite de médicaments traîner, ou parce que Lleyton parlera de ta maladie devant son oncle.. ». J'allais répondre que je savais bien. Mais, que je n'étais pas prête à lui en parler. Cependant, une petite tête blonde se pointa.

Il essayait de forcer le passage entre Mattia et moi. Il n'aimait pas nous voir coller l'un à l'autre. Parce que j'étais sa maman. Et que les bisous d'amoureux c'est berk, comme il disait. « Papa, lâche maman. Je veux un câlin de maman. ». Mattia posa les yeux sur son fils, les sourcils froncés. Je ne pouvais m'empêcher de regarder la scène, amuser. « Non Lleyton, j'ai le droit moi aussi de faire un câlin à maman. ». C'était bien vrai. Mais Lleyton ne l'entendait pas du tout de cette oreille. « Mais c'est ma maman pas ta tienne ! ». Il semblait si contrarié. Mais sa tête boudeuse était si mignonne. C'était difficile de ne pas rire. « Et si tu venais nous faire un câlin à tous les deux ? ». Parce que je n'allais pas laissé Lleyton jouer au petit chef. Cela dit, je voulais bien faire un câlin à mon fils quand même. « Hum... ». Il se faisait désirer. Il avait un sacré caractère, à n'en pas douter. Je lui tendais alors la main tout en restant contre Mattia. Et un peu malgré lui, il l'attrapa. Je l'élevais dans mes bras. Pour qu'il soit entre nous. « On peut aller manger des muffins ? ». Je ne put m'empêcher de rire légèrement en regardant Mattia.



Spoiler:
 

_________________

Can't erase this If you respect me don't protect me
you can tell me, I can handle it (...) Can't erase this, can't delete this. I don't need this, I can't handle it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t2728-ella-le-meilleur-moyen-de-realiser-limpossible-est-de-croire-que-cest-possible http://hideunderbeds.1fr1.net/t2731-ella-dans-la-vie-les-choses-qui-ont-le-plus-de-valeur-sont-celles-qui-n-ont-pas-de-prix#91424
avatar
Mattia Jarvis
MESSAGES : 6782
ARRIVÉE : 03/09/2011


MessageSujet: Re: Retour aux sources | Ella   Dim 24 Jan - 18:49

A la voir comme ça, les joues légèrement roses, et un petit sourire coupable sur son doux visage, Mattia ne put s'empêcher que c'était pour ça qu'il craquait pour elle. Elle était magnifique, même dans les pires moments. Elle avait toujours ce visage merveilleux quelque soit les circonstances. Même quand elle mentait, prétextant que  « C'est plus facile au téléphone... ».  Face à cet aveu, Mattia se rapprocha d'elle et la serra dans ses bras, passant sa main dans ses cheveux. Il tenta de lui expliquer que malgré tout, c'était risqué. Il ne doutait pas un seul instant qu'elle savait. Mais elle devait être tétanisée à l'idée de lui annoncer sa maladie. AShton était son grand frère, il serait plus que inquiet. Mais le risque c'est que Ashton finirait par découvrir à un moment donné le mensonge qu'elle avait créé. Et là, Mattia ne préférait pas être dans le coin quand ça arriverait. Parce qu'avant d'être plus que inquiet, le grand frère allait faire perdre l'audition de tous les habitants de Arrowsic..

Il vit dans les yeux de sa femme qu'elle savait, mais elle n'eut pas le temps de lui répondre quoique ce soit, un petit individu venant perturber la discussion. Lleyton tentait de séparer de ses petites mains ses parents. Il voulait faire un calin à sa mère, sans son père. Depuis petit, ce gamin faisait ça, et depuis toujours ça agaçait son père.  « Mais c'est ma maman pas ta tienne ! ». Sa petite tête était boudeuse, bien contrariée. Mais il était quand même drôlement mignon ! « Et si tu venais nous faire un câlin à tous les deux ? ». Le regard de Mattia se reposa sur Ella. Alors même que lui allait sûrement râler, Ella trouvait toujours les mots pour apaiser. Même si le petit ne semblait pas si convaincu. « Hum... ». Le gamin les observait, et finalement, il attrapa la main de sa mère qui le porta. Tous les trois réunis ainsi, Mattia murmura à l'oreille de sa femme. « Je ne veux pas dire, mais il a quand même un sale petit caractère ton fils.. Je ne sais pas de qui il tient ça.. » Parce que ce caractère là n'était pas celui d'Ella, et n'était sûrement pas le sien non plus !! Le jeune papa embrassa sa femme sous le regard médusé de son fils, et l'embrassa lui aussi lui redonnant ainsi le sourire.  « On peut aller manger des muffins ? ».

En entendant la question, les deux parents se regardèrent et se mirent à rire. Le ventre-sur-pattes (leur fils) avait parlé. Il avait faim. Une fois son petit rire passé, Mattia regarda son fils, interloqué. « Il y a des muffins ici ?? ». Leur blondinet se mit à rire, et dit alors. « Ouiiiii.. dans le placard là. » Il montra du doigt le placard. Mattia sourit, prit son gamin dans les bras et fila avec lui en direction de ce petit placard. « Allez maman, on goute ! ». Un échos se fit alors entendre : « On gouteeee !!!Des muffins !! Des muffins !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t2704-mattia-some-days-are-better-than-others http://hideunderbeds.1fr1.net/t2755-mattia-some-days-are-better-than-others
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Retour aux sources | Ella   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour aux sources | Ella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 7x15 - Get it Done [VF : Retour aux sources]
» MERCY THOMPSON (Tome 1) RETOUR AUX SOURCES de Patricia Briggs
» Mercy Thompson - retour aux sources [Briggs, Patricia]
» Un petit retour aux sources: le gothique
» Amphora Full Aroma : retour aux sources
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THEY HIDE UNDER BEDS. ☂ :: just gonna stand there and watch me burn :: every song has an ending :: archives-