Partagez | 
 

 You're losing your memory now || Cole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Cole Hawkins
DOUBLE-COMPTE : Non
MESSAGES : 66
ARRIVÉE : 15/12/2015


MessageSujet: You're losing your memory now || Cole   Mar 15 Déc - 20:27




COLE HAWKINS


❝ We all seek for lost things within us ❞

nom : Hawkins ✗ prénom : Cole ✗ date de naissance : 5 mai 1985 ✗ âge : 30 ans ✗ lieu de naissance : Tallahassee, Floride ✗ nationalité : Américaine ✗ orientation sexuelle : Altersexuel ✗ statut marital : célibataire ✗ métier/études : écrivain ✗ groupe : It doesn't matter ✗ avatar : Tyler Hoechlin ✗ crédit : Tumblr





• Il est solitaire, et ne viendra pas à votre rencontre pour vous parler de la pluie et du beau temps. D'ailleurs, il viendra rarement à votre rencontre tout court. Il préfère la compagnie des livres à celle des humains. Ils sont moins dangereux et n'exige pas de lui de devoir être adéquate à l'image qu'il se doit de projeter. Il n'aime pas devoir parler, et encore moins de lui. Il a l'impression de mentir parce qu'il n'a plus de connexion avec ce qui a été sa vie selon son dossier militaire.

• Il a tendance à effrayer un peu les gens avec son physique assez menaçant mais il n'a rien de méchant. Au contraire. Il se protège derrière ses remparts par peur de décevoir. Il aimerait être apte à surmonter sa tendance à se renfermer mais c'est ce qui le console. Pouvoir préserver son jardin secret. De ce fait, les gens pourront vite le ranger dans la classe des gens froids et hautains à tort.

• Depuis son retour de la guerre, et l'apparition de sa condition médicale, il a passé son temps à voyager d'un endroit à l'autre, évitant de devoir réapprendre les codes sociaux évidents. Il a aussi tendance à agir par instinct comme un animal blessé. Il peut donc faire preuve d'une rudesse et violence quand il est sur la défensive, mais la plupart du temps, il reste juste stoïque se cachant derrière un sourire faux de circonstances.

• Chez lui, tout est à sa place et tout à une place. Il a peur de perdre quelquechose si il ne le range pas précisément ou cela doit l'être. Au point que cela devient maladif, et que si quelqu'un à le malheur de déranger ses affaires sans le prévenir au préalable, il en vient à avoir des crises d'anxiété.

• Il aime le sport, ou tout du moins ce qu'il lui est permis d'en faire à cause des séquelles d'une jambe réduit en miettes par les aléas de la guerre. Il n'hésite pas cependant à repousser ses limites, et a abuser des médicaments anti douleurs pour couvrir les souvenirs de ses séquelles.

• Il a plusieurs tics nerveux ou inconscients : Une tendance à se ronger les ongles. Prendre plusieurs profondes respirations quand il va être confronter à une situation exigeant de lui, un contact prolongé avec une foule. Il a aussi tendance à jouer avec son annulaire gauche, quand il est perdu dans ses pensées. Il vérifie toujours deux fois que sa porte soit bien fermé après avoir quitter sa chambre de motel.

• Il a de nombreuses cicatrices du à son accident pendant son service, les plus importantes se trouvant sur sa hanche et jambe. Il a cependant deux petites discrètes cicatrices au niveau du nez ainsi qu'une autre au niveau de l'arcade sourcillière.

• Il a découvert qu'il aimait manger des chips avec du chocolat aussi écoeurant cela paraisse-t-il, même si la découverte s'est fait par accident alors qu'il tentait de redécouvrir ce qu'il aimait et voir si cela faisait une étincelle dans son cerveau et le reconnecté à son passé.

• Ayant très peu d'effets personnels pour pouvoir voyager plus facilement, il ne possède pas beaucoup de livres mais très amateur, il passe donc de nombreuses heures dans la librairie de la ville dans laquelle il pose ses bagages pour quelques temps. C'est d'ailleurs son principal hobby quand il n'est pas occupé à lui même écrire.

• Pendant ses deux années, il s'est fait faire deux tatouages. Le premier représentant un dragon occidental qui incarne bien souvent l’image du gardien. Symbole ambivalent, il représente aussi bien la création et la renaissance que le chaos, la destruction et peut être associé au démon. Celui ci se trouve sur sa cuisse, recouvrant partiellement ses cicatrices. Le deuxième est un cadenas qu'il a fait à la base de sa nuque, petit et discret, il est pourtant assez représentatif de ce qu'il ressent, ce dernier restant sans clé.



IL ETAIT UNE FOIS JAXSON


âge : trop vieille pour en parler voyons :P ✗ pays : France ✗ fréquence de connexion : 5/7 j ✗ où as-tu connu thub ? Il y a longtemps, il fut une fois jadis mais on m'a dit qu'il avait réouvert  I love you  ✗ inventé/scénario : inventé✗ avis sur le forum : Il est beau même si je dois mettre mes lunettes pour lire le jaunee    ✗ c'est ton dernier mot, jean pierre ? Je suis content de vous retrouvez mes petits poulets tandoris  





Dernière édition par Cole Hawkins le Ven 18 Déc - 18:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5856-you-re-losing-your-memory-now-cole#212143 http://hideunderbeds.1fr1.net/t5860-without-a-memory-you-just-have-to-write-a-new-story-cole
avatar
Cole Hawkins
DOUBLE-COMPTE : Non
MESSAGES : 66
ARRIVÉE : 15/12/2015


MessageSujet: Re: You're losing your memory now || Cole   Mar 15 Déc - 20:27





❝ There are edges around the black and every now and then a flash of color streaks out of the gray. But I can never really grasp any of the slivers of memories that emerge. ❞





Extrait du dossier médical n°589, 28 novembre 2013: Patient de sexe masculin, âge estimé entre 25 et 30 ans. Souffre de multiples lacérations faciales ainsi que d'un traumatisme crânien, ayant entraîné un état d'inconscience de quatre jours. Le patient présente les symptômes d'une amnésie rétrograde, ne parvenant pas à se rappeler de son identité, ni des événements précédents l'incident depuis son réveil. Une fracture nasal ayant requis une rhinoplastie reconstructrice. Réduction de la tuméfaction de l'oeil droit. Pneumothorax du à plusieurs côtés brisés réduit par drainage thoracique. Fracture pertrochantérienne du fémur droit accompagné d'une fracture diaphysaire du tibia et du péron droits, nécessitant une consolidation totale de l'axe de la jambe par ostéosynthèse à l'aide de 4 broches en titane.  

Le dossier entre ses mains est lourd. Un poids de plus s'installant dans le vide de sa tête. Un puzzle qui n'a toujours aucun sens. Ces hommes habillés d'uniforme important, le remerciant pour son service et lui offrant sa liberté. Lui donnant un nom, une histoire. Tout sonne creux, vide. Il est Cole Hawkins, il a servi sa patrie. On le renvoie d'où il vient au frais du gouvernement. Personne pour l'attendre à l'aéroport. Une adresse, un appartement vide sans trace de souvenirs sous les couches de poussières. Personne intéressé par ce soldat qui a failli donner sa vie pour ces gens l'entourant. Un dernier regard sur l'intérieur qui n'évoque rien, aucune émotion, il dépose le sac rempli de vêtements plus utiles que saillant, laisse le dossier brun retraçant la vie d'un inconnu qu'il est supposé être. Il se languit sans savoir de quoi. Il s'empare d'un papier dépassant, prenant de longues minutes, trop longues minutes pour le contempler. Cherchant dans les courbes des lettres, une évocation, un sensation. Rien. Jamais Rien Toujours Rien. Frustration. Il froisse le papier et l'envoi dans un coin de cette pièce, lourd d'un fantôme omniprésent.



Tallahassee, Baton Rouge, Austin, San Fernando, Potland, Saint Louis … Les villes défilent. Inutile, sans but. Il erre. Il cherche. Il tente de recomposer un livre au premiers chapitres arrachés sans prévenir. Le vide rencontre toujours le vide. Les chambres de motel, une maigre pension de vétéran de l'armée. Son quotidien. Trois mois de liberté, trois mois sans propos. Une âme en errance. Perdue. Seul dans la foule dans laquelle il se noie. Des rencontres le laissant indifférent. Bus, train, avion. Rien ne semble le ramener à cette sensation invisible qui caresse les contours de son inconscient. Il se fait une raison, il n'arrive pas à retrouver Cole. Juste une identité. Une histoire qu'on raconte à un enfant avant de s'endormir. Une impulsion. Remplir son quotidien, en remplissant des carnets d'une encre noire. Une histoire qu'il invente comme il réinvente la vie qu'on lui a rendu. Un passe temps. Rien de sérieux. Une bouteille à la mer à destination inconnue. Sa vie bat au rythme d'impulsions, d'instincts qu'il ne connaît plus. Une lettre épaisse, un manuscrit envoyé pour une raison qui le dépasse.

Une histoire tragique d'un anti héros à la recherche de la véritéThe New YorkTimes

Puissant, profond, intense. J.L Aisemna est un nouvel auteur à suivreUSAtoday.com

Un thriller qui vous tiendra en haleine d'un bout à l'autre - Publishers Weekly

Un pseudonyme … Une familiarité avec l'identité qu'il portait au quotidien après tout. Il n'avait pas prévu de rencontrer le succès avec ces images, sans sens, sans logique qui coulait comme une seconde nature pour remplir des pages blanches. Une imagination qui palliait à son incapacité à se recomposer, à s'approprier ce qu'on lui avait dit. Le ton était sombre, sans pitié. Le bonheur ne semblait pas être le principal ingrédient des lignes couvrant ce livre qui était sien. Sans concession, il n’épargnait pas le héros de la douleur. Il lui faisait vivre avec un plaisir sadique. Le faisant ressentir ce qu'il semblait incapable de faire lui même. Il était doté de ces émotions qui lui faisait défaut même si il en souffrait pour cette chance. Une vengeance, un réconfort pour lui. Lui l'homme qui n'avait pas plus de substance qu'un robot. L'armée ne l'avait pas épaulé à son retour, il n'avait aucune famille et il se complaisait dans cette vie de vagabondage. Il savait que Cole s'était engagé dès sa majorité, que sa grand mère qui l'avait élevé était morte alors qu'il était sur le front, et lui avait laissé sa maison. Sans aucune autre famille, sans la douleur de voir le nom de cette femme inconnue gravé sur une pierre. Il préférait arrêter de chercher, et prétendre. Prétendre était plus simple, cela évitait les regards des gens qui ne comprendrait jamais. Les mois l'avait aidé à s'approprier Cole. Il parvenait à raconter son histoire sans se poser de trop nombreuses questions. Il était devenu convaincant à jouer le rôle de sa vie.

Extraits de Weve written volumes in blood and bones : "[...] Se réveillant, le corps tremblant et en sueur, il se rendit compte que le hurlement qui l'avait arraché du sommeil provenait de lui. Sa respiration haletante, il peinait à garder le contrôle sur le rythme affolant de son cœur. Passant, une main sur son visage, il chassait l'arrière goût de ses cauchemars récurrents. La bile brûlant son œsophage devenant un effet qu'il avait appris à supporter. Un prix qui n'était pas suffisant pour ce dont il était coupable. […] Son reflet dans le miroir, face à lui, insupportable. Le bruit de son poing s'écrasant contre le verre, une tonalité familière. Les larmes brûlant ses orbites, qu'il refusait obstinément de faire couler. Un luxe qu'il ne s'accorderait qu'une fois qu'il aurait obtenu la satisfaction de la vengeance. Alors, il pourrait enfin les rejoindre […] Le jour n'était pas encore là, alors qu'il enfilait sa veste pour s'enfuir de cette chambre miteuse qu'il avait pris pour la nuit. Le travail était encore long, il n'avait pas le temps de perdre une seule minute éveillé. […] "

"[...] Il fixait le ciel noir, alors que le sang coulait le long de ses doigts, espérant qu'ils lui pardonnent. Priant qu'ils ne lui tiennent pas rigueur de les avoir abandonnés […] Le souvenir de ce fameux appel, tournant en boucle dans son cerveau, comme une mauvaise plaisanterie. Il avait du partir pour le travail, il avait abandonné sa famille. Il n'avait pas été là pour les protéger. Il n'entendrait plus le rire de ses enfants comme la douce mélodie qui gonflait son cœur de bonheur. Il n'aurait plus le loisir de se perdre dans l'ambre de ses grands yeux, de tomber un peu plus amoureux chaque jour […] Son regard s'abattait sans remord sur le corps sans vie. Le premier d'une liste figé dans sa tête. Il avait fait saigné ses yeux, à lire des rapports de police, il avait disparu sans laisser de trace pour vivre dans l'ombre et réparer l'injustice. Il avait disparu. Il n'existait plus mais sans eux, il n'avait aucun besoin d'être [...]"


Arrowsic, Maine. L'étape imprévu. Il avait opté pour la fourmilière New Yorkaise o il aurait pu se dissimuler. Une affiche à la station de bus. Il prenait son sac, et sans raison prenait le prochain train pour cette direction. La ville était tout ce qu'il détestait. Bien trop petite pour dissimuler sa présence. Pourtant. Pourtant, il était là. Deux semaines. Première sortie. Un cauchemar dont il ne se souvenait pas, le poussant à affronter la froideur de la nuit. La nuit lui apportait la solitude qu'il désirait. Calmer la fièvre douloureuse de ce manque insaisissable qui le rongeait depuis son retour au pays. Solitude de courte durée alors que son chemin croisait une personne. Des yeux bruns reflétant une détresse connu, celle de la perte. Des lèvres refroidit par le temps contre les siennes, un électrochoc à son système. Pour la première fois depuis son retour, il acceptait le réconfort d'un corps contre le sien. Première erreur, mais pourquoi pas ? Pourquoi ne pas tromper ce vide acerbe et noir dans une étreinte fugace sans lendemain. Ne pas prêter attention à sa nervosité adorable, ne pas chercher à enregistrer les détails.  Se réveillant le lendemain pour trouver un lit vide. Soulagement instinctif. Cependant, comme une chanson qu'on entends à la radio, et dont on n'arrive pas à chasser de sa tête pendant toute une journée, son souvenir semblait toujours aussi vivace. Il ne voulait rien, il se savait près à repartir d'un jour à l'autre. Quand il constaterait que rien de plus n'arriverait pour rassembler le puzzle de son existence. Une étape, et pourtant une envie de considérer une seconde une solution satisfaisante pour faire semblant d'être de nouveau vivant. Idiot. Sans sens. Dangereux. De nouveau, les cahiers se couvraient d'encre, prétexte pour ne pas arpenter ses rues. Prétexte pour le faire tout autant. Une ville presque fantôme était l'idéal pour recueillir celui qu'il était devenu, non ?



Dernière édition par Cole Hawkins le Ven 18 Déc - 17:54, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5856-you-re-losing-your-memory-now-cole#212143 http://hideunderbeds.1fr1.net/t5860-without-a-memory-you-just-have-to-write-a-new-story-cole
avatar
Lenny Gavennham
MESSAGES : 440
ARRIVÉE : 19/04/2012


MessageSujet: Re: You're losing your memory now || Cole   Mar 15 Déc - 21:57

Bienvenuuuuuuuuuuue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5735-lenny-we-keep-this-love-in-a-photograph http://hideunderbeds.1fr1.net/t5747-lenny-don-t-worry-be-happy#210684
avatar
Llewyn H. Fitzgerald
please, save me from myself. ”
DOUBLE-COMPTE : La schizophrénie ne nécessite pas plusieurs corps, mais une seule tête.
MESSAGES : 423
ARRIVÉE : 10/11/2013
LOCALISATION : Au sommet du Squirrel Point Light, affrontant l'horizon.



MessageSujet: Re: You're losing your memory now || Cole   Mer 16 Déc - 10:05

huhuhu,
Bienvenue !

_________________

    — it's hard to look you in the eyes when my heart want your lips. it's hard to love you, when you are everything to me, but i'm not everything to you. I deserve a smile, but it doesn't matter anymore... Shall I disappear in your shadow ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5679-llewyn-dear-monster-let-s-go-back-home http://hideunderbeds.1fr1.net/t5733-llewyn-i-m-alone-but-you-can-follow-me
avatar
Marloe Milestone
MESSAGES : 211
ARRIVÉE : 15/11/2015
LOCALISATION : Sur le Black Horse, un bonnet sur le crâne.



MessageSujet: Re: You're losing your memory now || Cole   Mer 16 Déc - 10:19

Bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5803-my-head-is-a-jungle-marloe#211375 http://.....
avatar
Mattia Jarvis
MESSAGES : 6782
ARRIVÉE : 03/09/2011


MessageSujet: Re: You're losing your memory now || Cole   Mer 16 Déc - 12:39

Bienvenue parmi nous ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t2704-mattia-some-days-are-better-than-others http://hideunderbeds.1fr1.net/t2755-mattia-some-days-are-better-than-others
avatar
Cole Hawkins
DOUBLE-COMPTE : Non
MESSAGES : 66
ARRIVÉE : 15/12/2015


MessageSujet: Re: You're losing your memory now || Cole   Mer 16 Déc - 13:22

Merci à vous tous je m'attaque à ma fiche très prochainement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5856-you-re-losing-your-memory-now-cole#212143 http://hideunderbeds.1fr1.net/t5860-without-a-memory-you-just-have-to-write-a-new-story-cole
avatar
Rudy Gavennham
MESSAGES : 143
ARRIVÉE : 09/11/2015


MessageSujet: Re: You're losing your memory now || Cole   Jeu 17 Déc - 19:06


Hâte de voir cette fiche remplie, c'est frustrant des champs vides
Bon courage pour la rédaction et surtout bienvenue What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5741-rudy-votre-vie-ressemble-a-gossip-girl-sauf-que-tout-le-monde-est-vieux-et-pauvre http://hideunderbeds.1fr1.net/t5759-rudy-gavennham-tu-serais-mon-lascar-superstar
avatar
Cole Hawkins
DOUBLE-COMPTE : Non
MESSAGES : 66
ARRIVÉE : 15/12/2015


MessageSujet: Re: You're losing your memory now || Cole   Ven 18 Déc - 10:25

Haha merci Rudy et les blancs vont se remplir aujourd'hui normalement What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5856-you-re-losing-your-memory-now-cole#212143 http://hideunderbeds.1fr1.net/t5860-without-a-memory-you-just-have-to-write-a-new-story-cole
avatar
Fernando Gautier-Perez
DOUBLE-COMPTE : jona & louis.
MESSAGES : 8067
ARRIVÉE : 07/03/2012
LOCALISATION : à l'hôpital.



MessageSujet: Re: You're losing your memory now || Cole   Ven 18 Déc - 10:47

Cole ça lui va tellement bien Je suis ravie de te revoir par ici I love you Rebienvenue du coup Je me réjouis de voir ce que tu nous réserves vu qu'apparemment ça va pas être triste

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE
Je ne sais pas pourquoi non plus est-ce qu'une petite goutte de pluie s'échappe de mes yeux ni pourquoi ça fait si mal d'être en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t3256-fernando-mentir-est-ma-seconde-langue-maternelle http://hideunderbeds.1fr1.net/t3264-je-suis-docteur-je-peux-soigner-tes-maux-de-coeur
avatar
Cole Hawkins
DOUBLE-COMPTE : Non
MESSAGES : 66
ARRIVÉE : 15/12/2015


MessageSujet: Re: You're losing your memory now || Cole   Ven 18 Déc - 18:03

Merci beaucoup et j'espère que le personnage sera à la hauteur quand même mais j'y travaille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5856-you-re-losing-your-memory-now-cole#212143 http://hideunderbeds.1fr1.net/t5860-without-a-memory-you-just-have-to-write-a-new-story-cole
avatar
Quinn S. Hepburn-Wilde
MESSAGES : 89
ARRIVÉE : 16/11/2015


MessageSujet: Re: You're losing your memory now || Cole   Ven 18 Déc - 19:07

Bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5790-and-she-walked-with-heaven-in-her-step-but-hell-in-her-eyes-quinn http://hideunderbeds.1fr1.net/t5796-every-broken-piece-of-me-fell-on-every-broken-piece-of-you-quinn
avatar
Fernando Gautier-Perez
DOUBLE-COMPTE : jona & louis.
MESSAGES : 8067
ARRIVÉE : 07/03/2012
LOCALISATION : à l'hôpital.



MessageSujet: Re: You're losing your memory now || Cole   Dim 20 Déc - 15:38

Tu écris tellement bien, j'adore Mille pardons pour l'attente de validation Arrow J'adore ton histoire en tout cas I love you


Bienvenue à Arrowsic !




Toutes nos félicitations ! Ta fiche vient d'être validée et te voilà officiellement un habitant d'Arrowsic. Installe-toi sans plus attendre et prépare toi à vivre une toute nouvelle aventure.

Avant de sauter directement à la partie rp, voici un petit guide de notre petite ville afin que tu t'y retrouves :

✗ Même si c'est probablement déjà fait, n'oublie pas de lire les annexes du forum !

✗ Ajoute ton métier à la liste et n'oublie pas ton logement, ici (même si tu es un SDF. On ne fait pas de discrimination, ici).

✗ Pour pouvoir recenser tes liens, la catégorie Social Data est faite pour toi. Un lien conduit souvent à un rp, alors fonce ! Tu peux aussi créer le téléphone de ton personnage ou encore son compte Instagram !

✗ Tu as également la possibilité d'aller voir les scénarios actifs et réfléchir à des liens avec les personnages proposés. Ou alors, tu peux aussi créer tes propres scénarios, ici !

✗ Si tu le souhaites, tu peux aussi demander un rang, sur ce sujet. Bien entendu, toutes la partie flood est a ta disposition, alors fais-toi plaisir, mais avec modération !

Et voilà tu as tout ce qu'il faut ! Un bon jeu à toi et n'hésite pas à contacter l'une des admins si tu as des questions. Bon rp !

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE
Je ne sais pas pourquoi non plus est-ce qu'une petite goutte de pluie s'échappe de mes yeux ni pourquoi ça fait si mal d'être en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t3256-fernando-mentir-est-ma-seconde-langue-maternelle http://hideunderbeds.1fr1.net/t3264-je-suis-docteur-je-peux-soigner-tes-maux-de-coeur
avatar
Cole Hawkins
DOUBLE-COMPTE : Non
MESSAGES : 66
ARRIVÉE : 15/12/2015


MessageSujet: Re: You're losing your memory now || Cole   Dim 20 Déc - 15:45

Pas de souci mon loulou en tous cas merci pour les compliments, ca fait plaisir I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideunderbeds.1fr1.net/t5856-you-re-losing-your-memory-now-cole#212143 http://hideunderbeds.1fr1.net/t5860-without-a-memory-you-just-have-to-write-a-new-story-cole
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: You're losing your memory now || Cole   

Revenir en haut Aller en bas
 

You're losing your memory now || Cole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Jim Harrisson l'école du Montana
» [REQUÊTE] Sauvegarde sur la Memory Card HTC Desire
» Synopsis 2*04-Memory Lane
» Cours Risques ouvert aux professionnels de la Conservation - fin mars 2009 - Haute école de Conservation-restauration Arc de La Chaux-de-Fonds
» [Pennac, Daniel] Chagrin d'école
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THEY HIDE UNDER BEDS. ☂ :: i wish i was someone better :: lost in translation :: accomplished-